Dossier Ouagadougou, retour vers le futur