Madagascar: 15 morts et 85.000 sinistrés après le passage du cyclone Bingiza

Par AFP

Madagascar: 15 morts et 85.000 sinistrés après le passage du cyclone Bingiza © AFP

Au moins 15 personnes ont été tuées, neuf sont portées disparues, et près de 85. 000 sont sinistrées après le passage du cyclone Bingiza qui a touché Madagascar, ont annoncé lundi les autorités malgaches.

Le cyclone, arrivé par la côte est, a traversé le nord pour ensuite faire demi-tour et traverser le sud de l?île. Selon les services de météorologie, il a quitté les terres samedi près de la ville de Taolagnaro (ex-Fort Dauphin).

Selon le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC), 15 personnes sont mortes, neuf sont portées disparues, et 61 ont été blessées dans toute l?île.

Le cyclone a fait près de 85. 000 sinistrés, dont 20. 000 sont sans-abri, a précisé le BNGRC.

Le nord et le sud-est ont été particulièrement touchés par les destructions d?habitations et de cultures. Au total, près de 65. 000 hectares de rizières et de champs ont été endommagés.

En 2010, la forte tempête tropicale Hubert avait causé la mort d?au moins 78 personnes. La région sud-est avait alors été durement touchée et une grande partie des récoltes avait été perdue.

« On est face à une population fragilisée qui n?a pas de réserves. Il y aura certainement des pertes importantes sur la récolte de mai, qui est la plus importante de l?année dans la région du sud-est », a expliqué Didier Young, coordinateur des programmes d?urgence à Madagascar pour l’ONG Care.

Bingiza est le premier cyclone à provoquer de graves dégâts à Madagascar depuis le début de la saison cyclonique, qui dure de novembre à avril.

En 2010, la forte tempête tropicale Hubert avait causé la mort d?au moins 36 personnes et fait près de 85. 000 sinistrés.