Le milliardaire égyptien Samih Sawiris condamné à deux ans de prison

Par AFP

Le milliardaire égyptien Samih Sawiris condamné à deux ans de prison © AFP

Le milliardaire égyptien Samih Sawiris a été condamné par un tribunal du Caire à deux ans de prison et une amende pour violation du droit des marchés financiers égyptiens, a annoncé lundi la société suisse de l'entrepreneur.

M. Sawiris, patron de la société helvétique Orascom Development Holding (ODH) spécialisée dans le développement de projets touristiques, a estimé que les accusations étaient « sans fondement » et a fait appel de la condamnation, a précisé ODH dans un communiqué.

L’homme d’affaires, fils du fondateur du conglomérat égyptien Orascom, Onsi Sawiris, a également entamé des négociations avec les autorités égyptiennes pour mettre un terme au contentieux.

Jeudi, un tribunal du Caire a condamné la filiale égyptienne d’ODH, Orascom Hotels & Development, et son représentant, M. Sawiris, à deux ans de prison, ainsi qu’au paiement d’une amende de 6. 780 francs suisses (environ 5. 700 euros) et d’une caution de 2. 300 euros.

Le tribunal du Caire estime que la filiale égyptienne n’a pas correctement publié la participation de sa société mère, dont le siège est à Altdorf dans le centre de la Suisse.

La justice égyptienne reproche également à M. Sawaris de ne pas avoir rempli l’obligation de côter pendant trois ans sa filiale à la Bourse du Caire après en avoir pris le contrôle en 2008.

ODH, qui est coté à la Bourse suisse et égyptienne, est actif dans neuf pays (Egypte, Jordanie, Emirats arabes unis, Oman, Suisse, Maroc, Royaume-Uni, Monténégro et Roumanie).

En Suisse, le groupe a lancé un projet pharaonique à Andermatt (sud) où il compte transformer un village endormi des Alpes suisses en site touristique haut de gamme doté d’hôtels de luxe, d’un terrain de golf et d’un domaine skiable.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici