Fermer

Afrique du Sud: l’ANC contre toute nationalisation des mines

Par AFP

Afrique du Sud: l'ANC contre toute nationalisation des mines © AFP

Une commission du Congrès national africain (ANC) se prononce contre toute nationalisation des mines sud-africaines, au profit d'une fiscalité plus élevée, a rapporté jeudi le quotidien économique Business Day.

Confronté à la pression de son aile gauche qui veut la nationalisation des mines, le parti au pouvoir en Afrique du Sud avait chargé une commission interne d’étudier les façons d’augmenter les revenus que le gouvernement peut tirer des richesses du sous-sol.

Son rapport devrait être adopté ce week-end lors d’une réunion de la direction de l’ANC.

Compilé par trois économistes indépendants, le texte rejette les « saisies d’avoirs » –c’est-à-dire la nationalisation sans compensation à laquelle appelle notamment la Ligue de jeunesse de l’ANC–, qui seraient anticonstitutionnelles, et estime que l’Etat n’a pas les moyens d’acheter au cours du marché des participations dans les compagnies minières, selon Business Day.

Il préconise en revanche une révision du système fiscal incluant une hausse des taxes et des royalties.

La Ligue de jeunesse de l’ANC, qui dénonce la lenteur des transformations socio-économiques en Afrique du Sud après dix-sept ans de pouvoir du parti, réclame a cor et à cri une nationalisation des mines sans compensation.

Tout en répétant qu’il n’en est pas question, la direction du mouvement lui a indirectement répondu en lançant cette étude.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici