La CPI reporte l’audience de confirmation des charges qui pèsent sur Laurent Gbagbo

Par AFP

La CPI reporte l'audience de confirmation des charges qui pèsent sur Laurent Gbagbo © AFP

L'audience de confirmation des charges pesant contre l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, prévue à partir de lundi devant la Cour pénale internationale, a été reportée à une date qui n'a pas été fixée, a annoncé mardi la CPI.

« La chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a décidé de reporter l’ouverture de l’audience de confirmation des charges dans l’affaire le procureur contre Laurent Gbagbo afin de garantir les droits de la défense à une procédure équitable », a indiqué la Cour dans un communiqué.

« La nouvelle date sera communiquée sous peu », précise le texte.

Les juges ont fait droit à une requête déposée le 5 juin par la défense de M. Gbagbo qui souhaitait un report de l’audience de confirmation des charges, qui devait durer cinq jours.

L’audience de confirmation des charges doit permettre aux juges de déterminer si les éléments de preuve rassemblés par l’accusation sont assez solides pour la tenue d’un procès.

Premier ex-chef d’Etat remis à la CPI, Laurent Gbagbo, 67 ans, écroué à la Haye depuis novembre 2011, est soupçonné par la CPI d’être « co-auteur indirect » de crimes contre l’humanité commis pendant les violences post-électorales de 2010-2011.

Son refus de céder le pouvoir à son rival élu, l’actuel président Alassane Ouattara, avait plongé le pays dans une crise meurtrière qui avait fait 3. 000 morts.