Niger: au moins 44 morts depuis juillet dans les inondations

Par AFP

Niger: au moins 44 morts depuis juillet dans les inondations © AFP

Au moins 44 personnes sont mortes après des inondations causées par de fortes pluies depuis mi-juillet au Niger, selon un nouveau bilan annoncé jeudi par l'ONU.

A la date du mercredi 22 août, 44 morts ont été enregistrés à travers le pays, dont 22 dans la seule région de Maradi (sud-est), la capitale économique, indique le Bureau des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) basé à Niamey, dans son bulletin hebdomadaire.

Le précédent bilan de l’ONU faisait état de 31 morts.

L’agence onusienne a enregistré notamment cinq décès dans la capitale Niamey, confrontée la semaine passée à une crue exceptionnelle du fleuve Niger, et cinq décès à Zinder (centre-est).

La moitié des victimes sont mortes noyées et les autres ont péri dans la chute de leur maison.

Ocha a comptabilisé quelque 176. OOO sinistrés au Niger. Le ministre de l’Intérieur Abdou Labo avait de son côté fait état mercredi de « plus de 340. 000 sinistrés ».

Plus de 14. 000 maisons se sont effondrées à travers le pays et 7. 000 champs de céréales ont été endommagés, a précisé Ocha. A Niamey seule, 3. 000 maisons ont été détruites et 25. 000 hectares de champs inondés, selon la même source.

La plupart des sans-abri sont relogés dans des écoles, des édifices publics ou chez des proches parents.

M. Labo a déclaré mercredi que le gouvernement « a débloqué d’urgence 200 millions FCFA (300. 000 euros) », sur une somme totale annoncée de 700 millions FCFA (près de 1,1 million d’euros), et va distribuer « 1. 400 tonnes de céréales » aux sinistrés.

Le ministre a annoncé l’ouverture d’une « quête nationale et volontaire » en faveur des sinistrés et a aussi appelé la communauté internationale à l’aide.