Afrique du Sud: nouvelle manifestation contre les attaques de fermiers blancs

Par AFP

Un cordon de barbelés pour séparer les manifestants pro-fermiers de leurs rivaux, le 19 février 2016 à Parys (Centre) en Afrique du Sud © AFP

Des centaines de fermiers blancs ont défilé samedi dans les rues de la capitale sud-africaine Pretoria pour protester contre les violences visant leur communauté, accusant le gouvernement de ne pas les protéger.

« Ces six dernières années, les attaques et les meurtres de fermiers n’ont cessé d’augmenter en Afrique du Sud (…) nous voulons montrer au chef de l’État et au gouvernement que les gens en ont assez », a déclaré à l’AFP Ernst Roets, responsable d’Afriforum, une ONG de défense de la minorité blanche.

Selon Afriforum, au moins 72 fermiers blancs ont été tués cette année dans le pays.

Sous la pluie, les manifestants ont marché jusqu’à l’Union Building, le siège du gouvernement sud-africain, en brandissant des pancartes « Stoppons les meurtres de fermiers », « Vous avez mangé aujourd’hui ? Remerciez donc les fermiers ».

« Vous avez plus de risque d’être tué si vous êtes un fermier blanc que si vous êtes officier de police », s’est pour sa part indigné un des organisateurs de la marche, Dirk Hermann.

Fin octobre déjà, des milliers de fermiers blancs s’étaient rassemblés dans plusieurs villes du pays dont Le Cap, Johannesburg et Pretoria pour rendre hommage aux victimes des attaques de fermes.

« Ces attaques ne sont pas une priorité pour le gouvernement », a déploré M. Roets, dont l’organisation a demandé « la publication de statistiques sur les attaques de fermes » et « la création d’une unité de police spécialisée pour les protéger ».

Les tensions raciales restent élevées en Afrique du Sud, où la minorité blanche possède encore l’essentiel des grandes propriétés agricoles vingt-trois ans après l’élection du premier président noir du pays, Nelson Mandela.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici