RDC : cinq disparus dans l’éboulement d’une mine artisanale

Par AFP

Des enfants dans une mine à ciel ouvert au Katanga, en RDC, le 9 juillet 2010. © Gwenn Dubourthoumieu/AFP

Cinq personnes sont portées disparues dans l'éboulement d'une mine artisanale dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris samedi des autorités locales.

« Les cinq creuseurs ont été couverts d?une couche de terre et les tentatives de les sauver continuent mais sans succès », a déclaré à l’AFP Alfred Bongwalanga, administrateur du territoire de Djugu en Ituri.

Cet éboulement s’est produit jeudi dans la mine d’or de Tsi à Lopa « suite à une forte pluie qui s’est abattue dans région », a-t-il expliqué.

La localité de Lopa est située à environ 30 km au nord de Bunia, capitale de l’Ituri, région riche en or.

Le carré minier de Tsi est exploité depuis une décennie et abrite plusieurs centaines d?exploitants artisanaux.

Les accidents dans les mines exploitées par des creuseurs artisanaux en RDC sont fréquents et souvent très meurtriers, mais largement sous-documentés compte tenu des endroits extrêmement enclavés où ils se produisent.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique