Athlétisme : l’Éthiopienne Almaz Ayana sacrée sur 10 000 mètres aux Mondiaux

Par AFP

Almaz Ayana, championne du monde du 10 000 mètres dames, célèbre sa victoire à Rio de Janeiro le 12 août 2016. © Matt Slocum/AP/SIPA

L'Éthiopienne Almaz Ayana a décroché le titre de championne du monde du 10.000 m samedi soir au stade olympique de Londres, en 30 min 16 sec 32/100e, meilleure performance mondiale de la saison, devançant de plus de 45 secondes sa comptariote Tirunesh Dibaba (31:02.69).

La médaille de bronze est revenue à la Kényane Agnes Tirop (31:03.50).

Ayana, championne olympique sur la distance l’an passé à Rio en améliorant le record du monde (29:17.45), est partie seule entre le 4e et le 5e kilomètre, reléguant la concurrence loin derrière elle.

Ce résultat ressemble à un passage de témoin entre Ayana (25 ans), également championne du monde du 5.000 m en 2015 à Pékin, et son aînée de six ans.

Triple championne olympique, avec un doublé 10.000/5.000 m jamais réalisé auparavant aux Jeux de Pékin 2008, cinq fois en or aux Mondiaux en plein air, Tirunesh Dibaba possède le plus beau palmarès de demi-fond féminin de l’histoire.

Détentrice du record du monde du 5000 m (14:11.15) depuis 2008, Tirunesh Dibaba a aussi excellé en cross, avec quatre titres aux Mondiaux de la spécialité.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici