Égypte : un policier tué, quatre blessés dans un attentat au sud du Caire

Par AFP

Les forces de sécurité égyptiennes sur le site de l'attentat qui a coûté la vie au procureur général, Hicham Barakat, le 29 juin 2015. © Khaled Desouki/AFP

Un policier a été tué et quatre blessés en Égypte dans l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule sur une autoroute de la banlieue sud du Caire, a annoncé dimanche le ministère de l'Intérieur.

L’attaque s’est produite dans la nuit de samedi à dimanche, après minuit, et n’a pas été immédiatement revendiquée. Depuis que l’armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, des groupes jihadistes ont multiplié les attentats visant les militaires et la police.

« Une bombe enterrée en bordure de route a explosé » au passage d’un véhicule de la police, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, qui fait état d’un mort et de quatre blessés parmi les forces de l’ordre.

Les autorités égyptiennes luttent principalement contre une branche du groupe jihadiste État islamique (EI), qui multiplie les attentats dans le nord de la péninsule du Sinaï (est du pays). Des centaines de soldats et de policiers ont péri dans ces attaques.

Mais ces derniers mois, un autre groupuscule, Hasm, a déjà revendiqué plusieurs assassinats et attentats au Caire et dans le delta du Nil, notamment contre la police.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici