Fermer

Centrafrique: le président Bozizé dit ne pas vouloir négocier son départ

Par AFP

Centrafrique: le président Bozizé dit ne pas vouloir négocier son départ © AFP

Le président centrafricain François Bozizé a déclaré mardi à Bangui qu'il ne voulait "pas négocier" son départ réclamé par la rébellion qui tient la majeure partie du pays, au cours d'une conférence de presse avant les pourparlers de Libreville.

« Je n’ai pas à négocier (mon départ), est-ce que la rébellion représente le peuple centrafricain ? Je n’ai pas à négocier une fonction de chef d’Etat », a-t-il déclaré en réponse à une question lui demandant s’il était prêt à satisfaire les exigences de la rébellion. « Ce sont des mercenaires terroristes. (. . . ), des hors la loi », a-t-il affirmé.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro