Fermer

Soudan: le Kordofan-Sud touché par la famine, selon l’ONU

Par AFP

Soudan: le Kordofan-Sud touché par la famine, selon l'ONU © AFP

Des dizaines de milliers de familles de la province soudanaise du Kordofan-Sud, en proie à la guerre, en sont réduites à se nourrir d'écorce et de feuilles, a déclaré mardi un haut responsable de l'ONU cité par des diplomates.

Lors de consultations à huis clos au Conseil de sécurité mardi, John Ging, directeur de l’Office des Nations unies pour l’aide humanitaire (OCHA), a indiqué aux 15 pays membres que 80% des familles au Kordofan-Sud ne prenaient qu’un repas par jour ou moins, ont indiqué des diplomates.

La plupart se nourrissent « d’écorce d’arbres et de feuilles », a déclaré M. Ging cité par ces diplomates.

Le Conseil de sécurité réclame depuis longtemps au gouvernement de Khartoum un accès humanitaire pour secourir les populations du Kordofan-Sud et du Nil bleu, une autre province soudanaise.

Plus de 900. 000 personnes ont été déplacées ou sévèrement affectées par le conflit au Kordofan-Sud et au Nil Bleu, selon l’ONU.

Situé le long de la nouvelle frontière avec le Soudan du Sud, le Kordofan-Sud, comme le Nil Bleu, est en proie depuis l’été 2011 à des combats entre l’armée soudanaise et des rebelles. Une partie de ces rebelles avait combattu au côté des Sudistes lors de la guerre civile (1983-2005) qui a abouti à la partition.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici