Fermer

Nigeria: cinq Indiens enlevés en décembre ont été libérés

Par AFP

Nigeria: cinq Indiens enlevés en décembre ont été libérés © AFP

Cinq marins indiens enlevés par des pirates lourdement armés sur un pétrolier le 17 décembre au large du Nigeria ont été libérés, a annoncé samedi leur employeur.

« Medallion Marine, exploitant du navire SP Brussels, est heureux d’annoncer que les cinq membres de l’équipage qui avaient été enlevés par des hommes armés au large du delta du Niger en décembre ont été libérés », dit un communiqué de l’exploitant.

Medallion Marine, société de transport maritime basée à Bombay, a ajouté que les otages libérés étaient en bonne santé, mais n’a pas révélé si une rançon avait été payée ni si les forces de sécurité nigérianes avaient joué un rôle dans leur libération.

« Après des examens médicaux, les membres d’équipage ont été rapatriés et ont pu rejoindre leurs familles », ajoute le communiqué.

A la suite de l’attaque du 17 décembre, un porte-parole de la compagnie avait indiqué à l’AFP que les cinq personnes enlevées étaient toutes de nationalité indienne.

Les enlèvements sont courants dans la région du Delta du Niger, région riche en pétrole, et les otages sont la plupart du temps relâchés contre rançon.

L’amnistie signée en 2009 par le gouvernement pour les militants qui déposeraient les armes avait réduit ces actes de violences, mais ils reprennent de temps en temps et les compagnies qui sont attaquées ne donnent que rarement des détails sur les négociations entreprises et les demandes de rançons.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici