Fermer

Afrique du Sud: Pistorius doit pointer au commissariat

Par AFP

Afrique du Sud: Pistorius doit pointer au commissariat © AFP

Le champion handisport sud-africain Oscar Pistorius, qui est accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, devait pointer lundi dans un commissariat de Pretoria, dans le cadre des conditions de sa libération sous caution.

Une foule de journalistes l’attendait de pied ferme devant le commissariat de Brooklyn, un quartier aisé à l’est du centre, où il devait se présenter avant 13H00 (11H00 GMT).

Oscar Pistorius, 26 ans, n’est pas apparu en public depuis qu’il est sorti libre du tribunal d’instance de Pretoria, vendredi après-midi.

L’athlète a été libéré sous caution après avoir accepté de payer une caution d’un million de rands (85. 000 euros).

Entre autres conditions, il n’a pas le droit de quitter l’Afrique du Sud, il ne peut remettre les pieds dans sa maison où il a abattu son amie le 14 février, et il doit se présenter deux fois par semaine –les lundis et vendredis matin– au commissariat de Brooklyn.

Il reste inculpé du meurtre de Reeva Steenkamp, sur laquelle il a tiré quatre balles de 9 mm aux premières heures de la Saint-Valentin, et a été convoqué devant la justice le 4 juin.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici