Fermer

Nigeria: des arrestations d’insurgés dans la zone contrôlées par Boko Haram

Par AFP

Nigeria: des arrestations d'insurgés dans la zone contrôlées par Boko Haram © AFP

L'armée nigériane a annoncé vendredi l'arrestation de 56 insurgés au cours de son opération d'envergure dans des zones contrôlées par le groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays.

« Au total, 56 insurgés, identifiés, ont été arrêtés avec l’aide des chiens policiers de l’armée », a précisé l’armée nigériane dans un communiqué, sans toutefois dévoiler dans quelles localités les arrestations ont été menées. Des armes et des bombes artisanales, selon l’armée, ont été trouvées au cours de ces interpellations.

Depuis le lancement de son opération le 15 mai dernier, l’armée s’est refusée à fournir un bilan des victimes ou le nombre de personnes interpellées.

Cependant les arrestations mentionnées dans différents communiqués militaires portent leur nombre à environ 200.

Le réseau téléphonique mobile a été coupé dans la plupart des Etats du nord-est dans lesquels est menée cette offensive d’envergure, rendant impossible de vérifier les informations données par l’armée et par les islamistes.

Dans une vidéo visionnée mardi par l’AFP, le présumé chef des insurgés, Abubakar Shekau, a affirmé que l’armée reculait et a démenti les communiqués annonçant le succès de l’opération.

L’armée nigériane a aussitôt riposté, déclarant que les insurgés étaient en déroute, et qualifiant les affirmations de Boko Haram de « propagande vise de sens ».

Le président nigérian Goodluck Jonathan a déclaré le 14 mai l’état d’urgence dans trois Etats du nord-est considérés comme des fiefs de Boko Haram avant de lancer son offensive.

Selon l’ONG Human Rights Watch, les attaques de Boko Haram et la répression de l’insurrection par les forces de sécurité ont fait 3. 600 morts depuis 2009.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici