Fermer

Madagascar: derrière la crise politique, crise économique et pauvreté

Par AFP

Madagascar: derrière la crise politique, crise économique et pauvreté © AFP

Le responsable de la Banque mondiale chargé de Madagascar, Haleh Bridi, s'est inquiété vendredi de l'impact de la crise politique malgache sur l'économie de la Grande Ile, neuf habitants sur dix vivant aujourd'hui avec moins de 2 dollars par jour.

« 92% de la population malgache vit sous le seuil de pauvreté », soit moins de 2 dollars par jour et par personne, a indiqué M. Bridi, lors d’une conférence de presse à Antananarivo.

« Derrière la crise politique, il y a d’autres crises, surtout économique, à Madagascar », a-t-il indiqué, soulignant qu' »à Madagascar aujourd’hui, il y a quatre fois plus de pauvres qu’en 1960″, l’année de l’indépendance.

« Cette situation n’est pas irréversible. Il suffit d’une volonté politique et d’une volonté de la population pour renverser la situation », a estimé le responsable de la Banque mondiale, qui note qu' »en période sans crise et sans faire trop d’efforts, Madagascar arrive à atteindre un taux de croissance de 5% ».

Madagascar est plongée dans une grave crise politique depuis le renversement du président Marc Ravalomanana lors d’une révolution populaire en 2009.

La crise a entraîné la suspension des relations entre la communauté internationale et l’Etat malgache. « Les aides internationales reçues par Madagascar n’ont chuté que de 30% » a relevé Haleh Bridi.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici