Fermer

Violences inter-ethniques en Guinée: 54 corps dans un hôpital

Par AFP

Violences inter-ethniques en Guinée: 54 corps dans un hôpital © AFP

"Cinquante-quatre corps identifiés" ont été dénombrés à l'hôpital central de N'Zérékoré, grande ville du sud-est de la Guinée qui a été le théâtre pendant deux jours de violences inter-ethniques, a affirmé mercredi à l'AFP un médecin, évoquant d'autres corps non identifiés à la morgue.

« Nous avons comptabilisé 54 corps identifiés, qu’on est en train de restituer aux deux communautés » ethniques, les Guerzé et les Konianké, qui se sont affrontées de dimanche soir à mardi, a dit ce médecin. « Il y a des corps non identifiés à la morgue », dont certains ont été décapités, a-t-il ajouté.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici