Fermer

Afrique du Sud: l’exploitant de Marikana demande pardon pour les mineurs tués

Par AFP

Afrique du Sud: l'exploitant de Marikana demande pardon pour les mineurs tués © AFP

Lonmin, la compagnie britannique qui exploite la mine de platine de Marikana, en Afrique du Sud, s'est dite vendredi "désolée" pour la mort des 34 mineurs tués dans la fusillade policière du 16 août 2012.

« Nous ne remplacerons jamais vos êtres aimés, et je dis que nous en sommes vraiment désolés », a déclaré le Pdg de Lonmin Ben Magara devant les mineurs et les familles, à l’occasion des cérémonies commémoratives du drame.

« Tous les jours nous ressentons les conséquences de cette tragédie », a-t-il ajouté, devant une foule de milliers de personnes rassemblée sur les lieux même de la fusillade, la pire de l’histoire sud-africaine depuis la chute du régime ségrégationniste de l’apartheid en 1994.

« Autant de vies n’auraient pas dû être perdues (. . . ) en tant que nation, nous devons apprendre que cela n’aurait pas dû arriver et que cela ne doit plus jamais arriver », a-t-il ajouté.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici