Ghana: six morts dans l’effondrement d’une mine d’or

Par AFP

Ghana: six morts dans l'effondrement d'une mine d'or © AFP

Six mineurs illégaux ont été tués et trois blessés dans l'effondrement d'une mine d'or au Ghana, dans la région centrale d'Ashanti, riche en métal jaune, a indiqué mardi un responsable local.

« Ils sont descendus un peu trop profondément et tout s’est écroulé », selon Francis Dodovi, porte-parole du ministre de la région en charge de la sécurité.

Les six mineurs creusaient de façon illégale une parcelle appartenant à une compagnie minière de la ville de Kyekyewere lorsque l’accident est survenu tard lundi.

Il s’agit du deuxième accident du genre à Kyekyewere en un peu plus d’un an. En avril 2013, 17 personnes avaient été tuées en creusant illégalement une mine qui appartenait à autrui.

La région d’Ashanti, riche en réserves aurifères, a été récemment le théâtre d’une ruée illégale vers l’or, sous l’effet notamment d’un prix du métal jaune relativement élevé.

Cette activité est illégale pour les étrangers, mais un grand nombre de chercheurs d’or chinois et d’autres nationalités sont arrivés massivement ces dernières années dans cette partie centrale du Ghana.

L’an dernier, les autorités du pays ont procédé à l’expulsion de 4. 700 personnes, la plupart de nationalité chinoise.

Le Ghana est le deuxième producteur d’or en Afrique ainsi qu’un important producteur de pétrole, qu’il a commencé à produire en 2010.