Nigeria: grève de trois jours des employés de Total dans le delta du Niger

Par AFP

Nigeria: grève de trois jours des employés de Total dans le delta du Niger © AFP

Les employés locaux de la compagnie pétrolière française Total dans le sud du Nigeria ont décidé lundi d'entamer une grève de trois jours, pour protester contre les violences récurrentes dans la région, a-t-on appris de source syndicale.

« Suite à une décision adoptée par une large majorité, nous (. . . ) entamons une grève d’avertissement de trois jours à compter d’aujourd’hui et ce jusqu’à mercredi », a déclaré à l’AFP Oyisi Okatahi, représentant du puissant syndicat des cols blancs du secteur du pétrole et du gaz naturel (Pengassan) chez Total à Port Harcourt, principale ville du delta du Niger.

Dans la matinée, plusieurs centaines d’employés de la compagnie pétrolière avaient bloqué l’entrée de son bureau à Port Harcourt, arborant des pancartes indiquant « fin aux enlèvements » et « développez le delta du Niger maintenant ».

Les manifestants, qui ont protesté dans le calme, se sont dispersés après que la décision de faire grève a été adoptée, a constaté l’AFP.

Un porte-parole de Total, joint au téléphone par l’AFP, n’était pas immédiatement en mesure de commenter la situation.