Gambie: 6 journalistes ayant critiqué Jammeh condamnés à 2 ans de prison

Par AFP

Gambie: 6 journalistes ayant critiqué Jammeh condamnés à 2 ans de prison © AFP

Six journalistes gambiens ont été condamnés jeudi à Banjul à deux ans de prison pour avoir publié un communiqué critiquant des propos du président Yaya Jammeh sur la mort du journaliste Deyda Hydara en 2004.

Le rédacteur en chef du journal d’opposition Foroyaa, Sam Sarr, et le rédacteur en chef de l’hebdomadaire indépendant The Point, Pap Saine, font partie des six journalistes reconnus coupables de sédition et diffamation par la haute cour de Banjul.

« Les journalistes ont été reconnus coupables pour les six chefs d’inculpation », a déclaré le juge Emmanuel Fagbenle, présidant la cour. Des proches des journaliste étaient en larmes après l’énoncé de cette décision, a constaté le correspondant de l’AFP.

Les six journalistes étaient mis en cause depuis la publication, en juin, d’une déclaration du Syndicat de la presse reprochant au président Jammeh des commentaires « provocateurs » et « inopportuns » sur le meurtre en 2004 de journaliste Deyda Hydara.

Correspondant de l’Agence France-Presse (AFP) et de Reporters sans frontières (RSF), Deyda Hydara avait été abattu en 2004 par des inconnus circulant dans un taxi, alors qu’il se trouvait au volant de sa voiture, dans un faubourg de Banjul.

Dans une interview télévisée, le 8 juin, Jammeh avait démenti toute implication des services de sécurité dans cette assassinat, laissant entendre que sa mort était liée à une histoire d’amour qui avait mal tourné.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici