Café: l’Ethiopie mise sur le contrôle qualité pour relancer ses exportations

Par AFP

Café: l'Ethiopie mise sur le contrôle qualité pour relancer ses exportations © AFP

L'Ethiopie souhaite améliorer le contrôle de la qualité de ses cafés pour augmenter ses exportations, a indiqué lundi dans un communiqué la bourse aux matières premières éthiopiennes (ECX).

L’ECX a inauguré lundi à Hawassa (sud) un Centre régional de certification de qualité du café et d’entreposage, alors que la nouvelle saison caféière commence, indique le texte.

« Rapprocher le contrôle qualité et l’entreposage des producteurs et des zones de production doit améliorer la vie des producteurs de café notamment en leur permettant de mieux négocier les prix de leurs grains en fonction de leur qualité », estime l’ECX.

L’ECX souhaite aussi améliorer l’entreposage pour garantir la qualité des fèves de café, notamment les cafés d’exception que l’on ne trouve qu’en Ethiopie comme le Yirgacheffe et le Sidamo.

« Depuis son ouverture en décembre 2008, l’ECX a payé 2,8 milliards de birr (224 millions de dollars) aux producteurs, sans retard ni erreur, ce qui représente 136. 000 tonnes de café », explique le communiqué, précisant que les prix du café sont « transmis en temps réel aux producteurs en fonction de la qualité et de l’origine ».

Ce système « dynamisera le marché des spécialités de cafés d’Ethiopie et va augmenter la confiance des acheteurs de café dans le monde ».

L’Ethiopie a rencontré ces deux dernières années des problèmes de qualité de sa production caféière, poussant certains acheteurs à stopper leurs importations.

Le Japon s’est déclaré prêt à reprendre ses importations de café éthiopien la semaine dernière, a annoncé l’agence d’information éthiopienne (Ena, officielle).

L’Ethiopie est le sixième producteur mondial de café et premier exportateur d’Afrique.

Le café représente plus de 60% des recettes à l’exportation de l’Ethiopie, un des pays les plus pauvres du monde. L’Ethiopie a gagné plus de 525 millions de dollars lors de la saison 2007-2008 en exportant près de 171. 000 tonnes de café arabica, soit près de 15% de la production mondiale, selon les chiffres officiels.

Environ cinq millions d’Ethiopiens, deuxièmes consommateurs de café au monde après les Brésiliens, vivent directement de la production de café.