Conditions d'utilisation des commentaires

Règles de modération
Toutes les opinions sont accueillies, dès lors qu’elles respectent les règles de conformité à la loi et de bienséance. Ainsi ne seront pas validées les contributions qui :

- Encourageraient un sentiment raciste, haineux, homophobe… A ce titre il est utile de veiller à ne jamais généraliser une critique (dépréciation d’un groupe entier, d’une profession entière, d’une ethnie, d’un peuple, …).
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse
- Mettraient en cause une personne de manière injurieuse ou diffamatoire
- Alimenteraient des rumeurs, notamment sur la vie personnelle
- Seraient hors sujet

Pour améliorer la lisibilité des réactions, les modérateurs veillent à lisser autant que possible, les erreurs d’expression (orthographe, typographie…) mais ne peuvent tout rectifier. Les réactions entièrement formulées en lettres capitales (majuscules) ou en langage abrégé (SMS) seront automatiquement supprimées.

Il arrive que les modérateurs suppriment un mot ou un bref passage dans une réaction. Leur souci est de laisser vivre le plus possible les paroles d’internautes. Les suppressions ne doivent pas modifier le sens général de la réaction. Si vous en êtes mécontents, vous pouvez toujours demander la suppression totale de votre réaction. Le très petit nombre de cas de mécontentement observé jusqu’à présent nous conduit à pérenniser la pratique.

Conscients de la haute qualité des contributions des lecteurs, les modérateurs ont le souci permanent de les mettre en valeur. Des améliorations de la mise en page sont en cours de développement.

Conditions d’utilisation
Ce site vous est proposé sous réserve de votre acceptation inconditionnelle des termes, conditions et mentions d’avertissement contenus dans le présent document. Votre utilisation de ce site constitue votre acceptation desdits termes, conditions et mentions d’avertissement.

JeuneAfrique.com est heureux d'offrir la possibilité à ses internautes de réagir et de leur permettre ainsi de dialoguer entre eux. L'équipe de JeuneAfrique.com remercie vivement les visiteurs, qui en apportant leurs contributions en et en faisant de ce site un lieu d'échange qui reflète une multiplicité de points de vue qui se respectent les uns les autres, participent à son enrichissement.

Chaque contribution est lue par un modérateur avant publication et JeuneAfrique.com est libre de publier les contributions proposées. JeuneAfrique.com ne se porte pas garant de la véracité des opinions de ses internautes.

JeuneAfrique.com se réserve le droit de retirer à tout moment les publications, même insérées, des internautes.
Vous pouvez signaler tout message litigieux au modérateur en cliquant sur le lien "Signaler au modérateur" situé sous chaque commentaire. Un message d'avertissement sera alors envoyé au modérateur.

Conformément à l'article 34 de la loi Informatique et liberté du 6 janvier 1978, toute personne peut exercer son droit d'accès et de rectification auprès du service juridique du Groupe Jeune Afrique en écrivant un courrier à l'adresse suivante :

SIFIJA
Direction juridique
57 bis, rue d’Auteuil
75016 Paris

Numéro de CPPAP : 0115 Y 90336

Les internautes restent totalement responsables vis à vis de SIFIJA des contributions qu'ils publient sauf si JeuneAfrique.com les retravaille par raccourci et/ou résumé pour favoriser leur lisibilité et les règles définies ci-dessus.

Les contributions publiées par les internautes sur JeuneAfrique.com pourront être choisies pour être publiées, sous sa responsabilité, dans le magazine Jeune Afrique ou dans tout autre publication ou livre édité par SIFIJA ou une de ses filiales. Elles pourront aussi être diffusées sur supports mobiles. L'auteur du message pourra en être préalablement averti par e-mail. L'exploitation des contributions dans les cadres décrits ci-dessus ne donnera pas droit à rémunération de leurs auteurs.

Newsletters