Recrutement d’un Adjoint à l’Agent Comptable Central du Trésor (Fondé de Pouvoirs)

Ministère des Finances et du Budget Centrafrique

Le Gouvernement de la République Centrafricaine a reçu un financement de l’Association Internationale de Développement (IDA), et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit/don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Recrutement d’un Adjoint à l’Agent Comptable Central du Trésor (Fondé de Pouvoirs).

Placé sous l’autorité et le contrôle de l’Agent Comptable Central du Trésor, les services du Fondé de Pouvoirs consistent à ASSISTER l’ACCT afin d’assurer :
• la tenue de la comptabilité de l’Etat en conformité avec la réglementation en vigueur,
l’élaboration et le suivi de l’exécution des plans prévisionnels de trésorerie ;
• la gestion comptable des titres et valeurs de l’Etat ;
• la mise en application de la nomenclature et plan comptable de l’Etat ;
• la centralisation et la vérification des opérations des recettes et des dépenses de l’Etat ;
• l’exécution comptable des comptes spéciaux du Trésor, des comptes hors budget et des budgets des organismes et établissements publics dont la gestion est confiée au Trésor Public ;
• la production de la balance mensuelle et annuelle des comptes de l’Etat ;
• la production des situations périodiques d’exécutions des lois de finances ;
• la production de données nécessaires à la préparation de la loi de Règlement ;
• la mise en état d’examen des comptes de gestion des comptables principaux ;
• la représentation de Trésor Public auprès de la Banque Centrale ;
• la consolidation opérationnelle de l’Agence à travers la poursuite des réformes (paie, pensions, déconcentration de la tenue de la comptabilité, mise en place du régime financier des postes diplomatiques et consulaires…) ;
• la formulation des postes à pourvoir et la validation de toute proposition de nomination des agents au sein de l’Agence ;
• le pilotage de la montée en compétences du personnel ;
• la participation à la mise en oeuvre de l’applicatif Sim-Ba ;
• l’intérim de l’ACCT lors des absences de l’ACCT.

RÉSULTATS ATTENDUS :
• la comptabilité est tenue en temps réel suivant la réglementation en vigueur ;
• la gestion de la trésorerie est optimisée ;
• les contrôles comptables en matière d’exécution des recettes et des dépenses s’effectuent régulièrement ;
• la fonction comptable est renforcée ;
• les services déconcentrés du Trésor sont opérationnels ;
• les balances mensuelles et annuelles des comptes de l’Etat sont produites en temps réel conformément à la réglementation en vigueur ;
• les réformes sont mises en oeuvre ;
• le personnel de l’Agence est formé ;
• la mise à disposition du public des informations financières (états financiers :
(comptes de gestion, compte administratif général et financier), la loi des règlements et
autres) est respectée ;
• la régularisation des dépenses imputées sur le compte d’imputation provisoire ;
• le rapprochement bancaire au quotidien avec la BEAC et les banques commerciales ;
• le renforcement du dispositif du compte unique du trésor (CUT) ;
• la mise à disposition dans les délais des demandes et directives de la hiérarchie et de l’Unité de Gestion du Projet AGIR ;
• le contrôle trimestriel sur les budgets annexes et les Compte Spéciaux du Trésor ;
• l’appropriation de l’applicatif Sim-Ba en déploiement.

PROFIL RECHERCHÉ :
Formation : BAC + 4 en sciences économiques, administration générale / finances publiques ou en droit (option : Trésor et/ou budget) ou tout autre diplôme équivalent. Expérience professionnelle : Le consultant devra justifier d’une expérience générale de 7 ans dans l’administration centrale du trésor et d’au moins deux ans comme Comptable Public Principal.

Le candidat doit démontrer une bonne capacité d’encadrement, de gestion, de formation et démontrer d’avoir été performant dans les postes occupés précédemment. Le candidat doit idéalement démontrer une connaissance d’utilisation d’outils informatiques, de préférence des systèmes de gestion comptable utilisés dans la gestion de comptabilité publique. La personne retenue doit également démontrer une grande capacité de communication, de travail d’équipe et faire preuve de diplomatie et capacité de gérer des situations difficiles et une charge de travail très importante.

Le fait d’avoir : (i) occupé des responsabilités similaires en Afrique subsaharienne, (ii) une bonne connaissance du cadre harmonisé de gestion des finances publiques de la CEMAC et/ ou de l’UEMOA, et (iii) un diplôme d’administration financière (option Trésor) constituent des atouts. Une expérience en matière de réformes de finances publiques, particulièrement la transposition dans le droit national des directives CEMAC et/ou UEMOA et leurs mises en oeuvre seront aussi des atouts considérables.

La mission se déroulera à Bangui (République Centrafricaine) pour une durée d’un an renouvelable deux (2) fois. Le renouvellement du contrat est conditionné au résultat d’une évaluation de la performance selon les critères des résultats indiqués ci-haut. L’évaluation sera faite par le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique et validée par la Ministre et l’Unité de Gestion du Projet AGIR.

Le consultant est basé à Bangui. Il pourra dans le cadre de l’exercice de ses fonctions effectuer des missions tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Le consultant aura un mois de vacances non-payés annuellement. La date de départ en vacances est retenue avec l’accord de la hiérarchie et de l’UGP AGIR. Les vacances ne sont pas commuables et transférables d’une année à l’autre. Le consultant prend en charge lui-même les assurances requises.

Le Fondé de pouvoirs se chargera de soumettre à l’ACCT, un calendrier d’exécution détaillé de la mission.
Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » version de janvier 2011 (« Directives de Consultants »), relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

Un Consultant sera sélectionné selon la méthode de comparaison des curricula vitae (CV) et après interview des candidats sur la liste restreinte telle que décrite dans les Directives de Consultants.

Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : de 9 heures à 15 heures (heure locale).
Les manifestations d’intérêt écrites doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne dans un pli fermé par courrier ou par courrier électronique au plus tard le 26 Février 2018 à 15 heures (heure locale), avec la mention : « NE PAS OUVRIR AVANT LA REUNION DE LA COMMISSION DE RECRUTEMENT ».
La sélection au poste sera compétitive au plan international et fonction des qualifi cations et de l’expérience du candidat retenu.

Les dossiers de candidature doivent porter la mention « RECRUTEMENT D’UN ADJOINT À L’AGENT COMPTABLE CENTRAL DU TRÉSOR (FONDÉ DE POUVOIRS) EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE » et adressés au CHEF DE PROJET AGIR à l’adresse suivante :

Projet d’Appui à la Gestion des Dépenses et Investissement Publics et aux
Réformes (AGIR) / Ministère des Finances et du Budget.
Secrétariat du Projet d’Appui à la Gestion des Investissements Publics
et aux Réformes, sis au cabinet du Ministère des Finances et du Budget.
B.P : 912 – Bangui – Tél. : 00 236 75 85 75 65
E-mail : secretariat.projetagir@gmail.com

Le Chef de Projet AGIR, Guy-Bruno KOYAYORO-SOBO