Extension Factory Builder
06/09/2013 à 14:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Agression de l'imam de Drancy: le parquet tunisien fait appel Agression de l'imam de Drancy: le parquet tunisien fait appel © AFP

Le parquet tunisien a décidé vendredi de faire appel de la condamnation à un mois et demi de prison avec sursis prononcée mardi contre l'agresseur de Hassen Chalghoumi, a annoncé à l'AFP Me Samia Maktouf, avocate de l'imam de Drancy (près de Paris).

Le parquet "a pris en compte le certificat médical de l'hôpital d'instructions des armées Bégin, à Saint-Mandé" (France), a précisé l'avocate de l'imam franco-tunisien, évoquant deux côtes cassées et une lésion pulmonaire.

De plus, "les injures racistes et antisémites à l'encontre de M. Chalghoumi sont bien établies", a-t-elle ajouté.

Le 3 septembre, le tribunal cantonal de Tunis a condamné l'agresseur franco-tunisien de l'imam à un mois et 16 jours de prison avec sursis pour coups et blessures et diffamation, selon une source judiciaire.

Coqueluche des médias pour ses prises de position contre l'islam intégriste et ses liens d'amitié avec la communauté juive, M. Chalghoumi est également la cible, pour les mêmes raisons, de violentes critiques et de menaces largement relayées sur l'internet.

Il avait déclaré dimanche qu'un homme l'avait agressé et injurié puis s'en état pris à sa femme et à leurs enfants avant d'être maîtrisé près de son hôtel en banlieue de Tunis. A son retour en France, il a dû être hospitalisé après un malaise.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Dernière Minute

Toutes les dépèches

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces