Extension Factory Builder
05/08/2013 à 20:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mali: l'ex-premier ministre Modibo Sidibé appelle à voter Cissé Mali: l'ex-premier ministre Modibo Sidibé appelle à voter Cissé © AFP

L'ancien Premier ministre du Mali, Modibo Sidibé, arrivé en 4ème position au premier tour de la présidentielle, a appelé lundi à voter pour Soumaïla Cissé au second tour du 11 août face à Ibrahim Boubacar Keïta, qui a enregistré lui aussi d'autres soutiens.

"Mon parti, mes partisans appellent à voter pour le candidat Soumaïla Cissé, nous sommes dans une alliance avec lui, et il est normal qu'il obtienne notre soutien, un soutien actif et non passif", a déclaré M. Sidibé à l'AFP.

Modibo Sidibé, qui avait obtenu près de 4,9% des voix au premier tour, fait partie avec Soumaïla Cissé du Front pour la démocratie et la République (FDR), une coalition de mouvements et partis créée au lendemain du coup d'Etat militaire du 22 mars 2012 qui avait précipité la chute du Mali aux mains de groupes jihadistes.

Tiébilé Dramé, artisan d'un accord de paix signé en juin avec la rébellion touareg et qui avait retiré sa candidature à la présidentielle pour protester contre la mauvaise préparation du scrutin selon lui, a également appelé à voter pour Soumaïla Cissé, 63 ans, ancien ministre des Finances et ex-responsable de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa).

Dans le même temps, Ibrahim Boubacar Keïta, 68 ans, ancien Premier ministre et cacique de la vie politique malienne, a obtenu lundi le ralliement d'Housseini Guindo, arrivé en cinquième position au premier tour du 28 juillet avec 4,6% des voix, ainsi que ceux d'une dizaine de petits candidats sur 27 qui avaient obtenu entre 0% et 3% des voix.

M. Keïta, arrivé en tête le 28 juillet avec 39,2% des voix contre 19,4% à Soumaïla Cissé, avait auparavant reçu le soutien de Dramane Dembélé arrivé troisième avec 9,5%.

M. Dembélé était le candidat du principal parti politique malien, l'Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma), qui a lui appelé à voter pour Soumaïla Cissé.

"La décision de Dembélé n'engage que lui seul. C'est le parti qui décide. Les militants suivront notre mot d'ordre de voter pour Soumaïla Cissé", a assuré ce week-end le président par intérim de l'Adéma, Iba N'Diaye.

Il ne reste aux deux finalistes que quatre jours pour mener campagne dans un pays qui a été déstabilisé par un an et demi de crise politico-militaire.

La mobilisation des Maliens pour le second tour reste une inconnue importante, après le taux de participation exceptionnel de 51,5%, au premier, dans un pays où elle n'avait jamais dépassé 38%. Plus de 403. 000 bulletins ont cependant été déclarés nuls.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Dernière Minute

Toutes les dépèches

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces