Extension Factory Builder
17/05/2013 à 11:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Afrique du Sud: 23 morts lors de circoncisions rituelles Afrique du Sud: 23 morts lors de circoncisions rituelles © AFP

Vingt-trois garçons sud-africains sont morts cette semaine lors de circoncisions traditionnelles, rite qui marque le passage à l'âge adulte, a indiqué la police vendredi, précisant que des enquêtes pour meurtre avaient été ouvertes.

Les 23 garçons, âgées de 13 à 21 ans, sont tous morts dans des "écoles d'initiation" dans le Mpumalanga, une province du nord-est du pays.

"Nous avons ouvert des dossiers pour 22 cas de meurtre", le vingt-troisième cas restant à élucider car le garçon décédé avait déjà des problèmes de santé, a précisé à l'AFP le porte-parole de la police provinciale Leonard Hlathi.

La police n'a encore procédé à aucune arrestation, dans l'attente des résultats des autopsies, a-t-il ajouté.

Les rites d'initiation, courants chez les Xhosas, les Sothos et les Ndébélés, ont fait des centaines de morts ces dernières années en Afrique du Sud, malgré les efforts des autorités pour tenter d'inculquer quelques règles d'hygiène aux guérisseurs traditionnels.

Outre la circoncision, l'initiation comprend généralement plusieurs semaines dans le bush, au cours desquelles des anciens enseignent les valeurs du courage viril et la discipline.

Le gouvernement sud-africain a présenté ses condoléances aux familles des victimes, encourageant les parties prenantes à améliorer les conditions d'hygiène et de sécurité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Dernière Minute

Toutes les dépèches