Extension Factory Builder
16/05/2013 à 15:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Centrafrique: échange de tirs entre Séléka et armée camerounaise à la frontière Centrafrique: échange de tirs entre Séléka et armée camerounaise à la frontière © AFP

Des hommes du Séléka centrafricain et l'armée camerounaise ont échangé des tirs à la frontière des deux pays, poussant à s'enfuir les habitants de la zone où la sécurité à été renforcée, a appris l'AFP jeudi de sources concordantes.

"Il y a eu des tirs, des coups de feu, de part et d'autre de la frontière (à Garoua-Boulaï, dans l'est du Cameroun, ndlr)", entre mardi et mercredi a affirmé à l'AFP un commercial camerounais travaillant dans la zone, soulignant que "les gens étaient paniqués et ont fui".

De sources concordantes, la présence des forces de sécurité dans les rues de la ville a été renforcée.

"De l'intérieur de la ville, nous avons entendu beaucoup de coups de feu. C'était un affrontement entre les militaires (camerounais) et le Séléka. Les gens se sont éloignés du secteur", a rapporté un habitant de Garoua-Boulaï, joint par téléphone.

L'information a été confirmée à l'AFP par un responsable de l'armée qui n'a pas pu donner plus de précisions sur les raisons et le bilan de l'accrochage.

Un responsable local de la gendarmerie a lui fait état jeudi de "troubles à la frontière".

Les forces de sécurité camerounaises avaient déjà renforcé la sécurité dans la ville depuis que la Séléka a pris le pouvoir à Bangui, procédant de temps à autres à des perquisitions dans des domiciles pour rechercher des armes provenant de l'armée centrafricaine.

Plusieurs éléments du Bataillon d'intervention rapide (BIR), redoutable unité d'élite de l'armée camerounaise y sont déployés.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Dernière Minute

Toutes les dépèches

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces