Extension Factory Builder
29/03/2013 à 10:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Congo, dernière étape de la tournée en Afrique du président chinois Le Congo, dernière étape de la tournée en Afrique du président chinois © AFP

Le nouveau chef de l'Etat chinois Xi Jinping est attendu vendredi midi à Brazzaville, pour la première visite d'un président chinois au Congo et l'ultime étape d'une tournée en Afrique essentiellement économique, qui l'a mené en Tanzanie et en Afrique du Sud.

Le président Xi Jinping, qui sera accueilli par son homologue congolais Denis Sassou Nguesso, devrait s'adresser au parlement congolais dans l'après-midi. Samedi, il inaugurera un hôpital et une bibliothèque, avant de repartir pour Pékin.

En Afrique du Sud, le président chinois a participé au sommet des grands pays émergents dits Brics - Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud - après avoir rencontré à Pretoria le président sud-africain Jacob Zuma.

Ce dernier a affirmé qu'il voyait "les succès de la Chine comme une source d'espoir et d'inspiration. L'émergence de la Chine porte des leçons pour nous, car nous essayons de suivre son exemple", a dit M. Zuma. "Nous nous voyons mutuellement comme une priorité. . . et comme une opportunité pour notre propre développement", lui a fait écho M. Xi.

Il avait auparavant fait escale lundi en Tanzanie où il avait célébré "l'amitié sincère" entre son pays et l'Afrique, et promis un renforcement de leurs relations. Il y a invité le reste du monde à prendre exemple sur la Chine et à respecter "l'indépendance et la dignité" de ce continent à la croissance économique impressionnante.

Au Congo - petit pays de 4 millions d'habitants aux importantes ressources pétrolières, dont la plus grande partie est extraite par le groupe français Total - la visite de M. Xi devrait encore renforcer les relations économiques. De nouveaux accords sont attendus alors que, déjà, le financement de plus de 500 kilomètres de route entre Brazzaville et Pointe-Noire (capitale économique) et la construction de nouveaux quartiers sont annoncés, pour plusieurs milliards de dollars.

Le choix de l'Afrique, dans la foulée de la Russie, pour le premier déplacement à l'étranger du nouveau président chinois illustre l'importance que la Chine accorde au développement de ses relations économiques et politiques avec ce continent.

La Chine est devenue depuis 2009 le premier partenaire commercial de l'Afrique.

M. Xi a assuré que ces relations "allaient s'intensifier et non s'affaiblir" sous sa présidence, rappelant que les échanges commerciaux entre les deux partenaires s'étaient élevés l'an dernier à 200 milliards de dollars. Le président chinois a promis à nouveau 20 milliards de crédits aux pays africains avant 2015.

"La Chine va continuer à étendre ses investissements et poursuivre sa coopération avec l'Afrique, conformément à son engagement de fournir 20 milliards de dollars de crédits aux pays africains entre 2013 et 2015", a dit Xi Jinping, investi mi-mars comme président de la République populaire de Chine après avoir pris les rênes du Parti communiste en novembre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex