Extension Factory Builder
10/01/2013 à 12:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un des plus célèbres pirates somaliens annonce abandonner la piraterie Un des plus célèbres pirates somaliens annonce abandonner la piraterie © AFP

Un des plus célèbres pirates somaliens, Mohamed Abdi Hassan, dit "Afweyne", qui a écumé l'Océan Indien et gagné des millions de dollars de rançons, a annoncé mercredi soir abandonner la piraterie, sans préciser les raisons de cette "retraite".

"Après avoir été pirate durant huit ans, j'ai décidé de renoncer et d'abandonner la piraterie", a déclaré "Afweyne", ("Grande gueule" en somali), lors d'une cérémonie officielle en présence d'autorités locales à Adado, dans le centre de la Somalie, dont les environs sont un repaire de pirates.

"A compter d'aujourd'hui je ne serai plus impliqué dans des activités criminelles. J'ai également encouragé plusieurs de mes collègues à s'arrêter et ils l'ont fait", a-t-il ajouté, selon des propos cités par un chef coutumier, Ahmed Ali Moalim, membre de l'administration locale et présent à la cérémonie, interrogé jeudi par l'AFP.

Deux des captures les plus spectaculaires de la piraterie moderne somalienne sont attribuées à "Afweyne": celle en novembre 2008 du superpétrolier saoudien Sirius Star, long de 330 mètres et transportant deux millions de barils de brut, deux mois après celle du Faina, un cargo ukrainien chargé d'armes, notamment des chars d'assaut, systèmes de défense anti-aérienne et lance-roquettes.

Les deux navires avaient été libérés respectivement en janvier et février 2009 après versement de rançons de plusieurs millions de dollars.

Le chef de l'autorité locale d'Adado, Mohamed Adan Ticey, s'est de son côté félicité de la décision du chef pirate.

"Nous sommes très heureux que la jeunesse renonce désormais à la piraterie et appelons la communauté internationale à aider ces jeunes gens à se réhabiliter afin qu'ils puissent recevoir une éducation", a-t-il déclaré.

Les actes de piraterie au large de la Somalie ont chuté l'an dernier à leur plus bas niveau depuis 2009, selon le dernier rapport du Bureau maritime international, essentiellement en raison des missions internationales antipiraterie dans l'Océan indien et du renforcement de la sécurité armée à bord des navires marchands.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex