Extension Factory Builder
02/01/2013 à 14:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
RDC: visite du commissaire à la paix et à la sécurité de l'UA RDC: visite du commissaire à la paix et à la sécurité de l'UA © AFP

Le commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine (UA), M. Ramtane Lamamra, est arrivé mercredi à Kinshasa pour une visite de deux jours sur la situation dans la région des Grands Lacs et le conflit armé dans l'Est de la République démocratique du Congo.

Ramtane Lamamra se rendra vendredi et samedi au Rwanda voisin, précise un communiqué de l'UA. En RDC et au Rwanda, il "rencontrera de hauts responsables (. . . ) pour discuter de la situation dans la région des Grands Lacs et des efforts pour y promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité".

"C'est une visite de travail pour la réalisation de la paix, la sécurité, le développement et la coopération en Afrique. La région des Grands Lacs m'intéresse au plus haut point", a déclaré à l'AFP Ramtane Lamamra.

Il a par ailleurs qualifié la situation de la paix en Afrique de "très critique", évoquant la crise en RDC, au Mali, en Centrafrique, en Guinée Bissau, au Darfour (Soudan) et en Erythrée. "La commission de l'UA doit redoubler d'efforts pour trouver une solution", a-t-il souligné.

L'armée congolaise affronte le Mouvement du 23 mars (M23) depuis mai dans la province riche et instable du Nord-Kivu (Est), où les combats ont fait 500. 000 déplacés et réfugiés. Des experts de l'ONU accusent le Rwanda et l'Ouganda voisins de soutenir les rebelles, ce que nient ces deux pays.

Le communiqué de l'UA précise que, en RDC, "le commissaire se rendra également à Goma", la capitale du Nord-Kivu dont le M23 s'était emparée le 20 novembre, avant de s'en retirer 11 jours plus tard sur demande des Etats de la région des Grands Lacs et contre la promesse d'un dialogue avec Kinshasa.

Le passage à Goma permettra notamment à Ramtane Lamamra d'étayer le rapport qu'il doit préparer en amont du prochain sommet de l'UA et de la Conférence des chefs d'Etat et de communautés, prévus fin janvier à Addis Abeba, capitale de l'Ethiopie et siège de l'organisation panafricaine.

Le dialogue de sortie de crise entre les autorités légales et rebelles a commencé le 9 décembre à Kampala, capitale de l'Ouganda, à la tête de la médiation pour la région des Grands Lacs. Suspendus en raison des fêtes, les pourparlers, qui n'ont pas connu d'avancée majeure, doivent reprendre vendredi.

La mission de Ramtane Lamamra doit précéder une visite que la présidente de la commission de l'UA, Mme Nkosazana Dlamini Zuma, "se propose d'entreprendre dans la région, dans le cadre des efforts de l'UA visant à résoudre la crise dans l'Est de la RDC", annonce le communiqué de l'UA.

"A cet égard, précise le texte, la commission de l'UA organisera à Addis Abeba, le 8 janvier 2013, une réunion au niveau ministériel sur le déploiement dans l'Est de la RDC de la Force internationale neutre" qui doit combattre les groupes armés "négatifs", dont le M23.

Lors de cette réunion, il sera aussi question selon le communiqué d'un renforcement du Mécanisme conjoint de vérification élargi, un organisme régional chargé de surveiller la frontière congolo-rwandaise.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Dernière Minute

Toutes les dépèches

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces