Fiches Pays

Guinée Equatoriale

Chronologie

  • 29 septembre 1968Victoire de Francisco Macias Nguema à l'élection présidentielle.
  • 12 octobre 1968Proclamation de l'indépendance.
  • 5 mars 1969Tentative de coup d'Etat menée par Atanasio Ndongo.
  • 12 octobre 1969Création d'une nouvelle monnaie, la peseta guinéenne.
  • 14 juillet 1972Francisco Macias Nguema s'autoproclame président à vie.
  • 29 juillet 1973Adoption par référendum d'une nouvelle Constitution instaurant un Etat unitaire.
  • Novembre 1973Politique d'africanisation des toponymes : la capitale, Santa Isabel, est rebaptisée Malabo.
  • 25 septembre 1975Création d'une nouvelle monnaie, l'ekuele.
  • Juin 1978Interdiction du culte catholique.
  • 3 août 1979Coup d'Etat du lieutenant-colonel Teodoro Obiang Nguema, neveu du président. Création d'un Conseil suprême militaire présidé par Teodoro Obiang Nguema. Le culte catholique est à nouveau autorisé.
  • 24-29 septembre 1979Le président Francisco Macias Nguema est jugé et exécuté.
  • 18 février 1982Visite du pape Jean-Paul II.
  • 2 août 1982Le Conseil suprême militaire nomme Teodoro Obiang Nguema président de la République pour une période de sept ans.
  • 15 août 1982Adoption par référendum d'une nouvelle Constitution.
  • Octobre 1982Le Conseil suprême militaire s'autodissout.
  • Janvier 1984Adhésion à la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) et adoption du franc CFA.
  • 1987Création d'un parti, le Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE).
  • 25 juin 1989Réélection de Teodoro Obiang Nguema.
  • 17 novembre 1991Adoption par référendum d'une nouvelle Constitution.
  • 8 janvier 1992Promulgation de la loi instaurant le multipartisme.
  • 12 janvier 1994Dévaluation du franc CFA.
  • 20 avril 1995Condamnation de l'opposant Severo Moto à 30 ans de prison pour tentative d'enlèvement du président Teodoro Obiang Nguema.
  • 25 février 1996Victoire de Teodoro Obiang Nguema à l'élection présidentielle (3ème mandat).
  • Mars 1996Début de l'exploitation pétrolière par la compagnie américaine Mobil Oil Corporation.
  • 17 décembre 2002Victoire de Teodoro Obiang Nguema à l'élection présidentielle (4ème mandat).
  • Août 2003Formation à Madrid (Espagne) d'un gouvernement de Guinée équatoriale en exil par des opposants exilés et présidé par Severo Moto.
  • 7 mars 2004Une tentative de coup d'Etat est déjouée : 67 mercenaires, dont Simon Mann, sont arrêtés à l'aéroport d'Harare (Zimbabwe).
  • 23 août 2004Ouverture du procès des 14 mercenaires accusés d'avoir planifié un coup d'Etat en mars 2004.
  • 25 août 2004Arrestation en Afrique du Sud de Mark Thatcher pour son implication présumée dans la tentative de coup d'Etat de mars 2004.
  • 26 novembre 2004Condamnation des mercenaires de la tentative de coup d'Etat de 2004 : 34 ans de prison pour Nick du Toit, 63 ans par contumace pour Severo Moto.
  • 13 janvier 2005Condamnation en Afrique du Sud de Mark Thatcher à quatre ans de prison avec sursis.
  • 16 juillet 2005Crash d'un Antonov-24 de la compagnie Equatair près de Malabo (60 morts).
  • Janvier 2006Perte en Espagne du statut de réfugié politique de Severo Moto.
  • 27 février 2006Mini sommet à Genève (Suisse) entre le Gabon et la Guinée équatoriale sur leur différend frontalier portant sur l'île de Mbanié.
  • Mai 2007Lancement de la compagnie aérienne nationale : Ceiba International Guinea Ecutorial.
  • 1er février 2008Extradition vers Malabo de Simon Mann, impliqué dans la tentative de coup d'Etat de 2004.
  • 12 mars 2008Réhabilitation en Espagne du statut de réfugié politique de Severo Moto.
  • 30 mars 2008Mandat d'arrêt international contre Mark Thatcher.
  • 14 avril 2008Arrestation en Espagne de l'opposant Severo Moto pour trafic d'armes.
  • 11 juin 2008Réunion de médiation à New York (Etats-Unis) sur l'île de Mbanié.
  • 7 juillet 2008Condamnation à 34 ans de prison de Simon Mann.
  • 17 février 2009Arrestation de 15 assaillants après l'attaque maritime contre le palais présidentiel à Malabo.
  • 5 mai 2009Ouverture d'une information judiciaire en France pour "recel de détournement de fonds publics" concernant le patrimoine détenu en France par trois présidents africains, dont Teodoro Obiang Nguema.
  • 2 novembre 2009Amnistie présidentielle pour Simon Mann, Nick Du Toit et trois autres mercenaires ayant participé à la tentative de coup d'Etat en 2004.
  • 29 novembre 2009Victoire de Teodoro Obiang Nguema à l'élection présidentielle (5ème mandat).
  • 8 février 201060 personnes, dont Mark Thatcher, Severo Moto et Elie Khalil, impliquées dans "l'affaire Mann" et le coup d'Etat de mars 2004 sont déclarées "rebelles" par la justice.
  • 21 août 2010Condamnation à mort de quatre ex-militaires impliqués dans l'attaque du palais présidentiel à Malabo en février 2009.
  • 13 novembre 2011Adoption par référendum d'une réforme constitutionnelle portant limitation à deux du nombre de mandats présidentiels.
  • 4 avril 2012Mandat d'arrêt international pour "blanchiment" contre Teodorin Obiang, le fils du président, délivré par la France, dans l'affaire des "biens mal acquis".
  • 21 mai 2012Teodorin Obiang Nguema Mangue est nommé vice-président de la République.
  • 25 septembre 2012Le pays saisit la Cour internationale de justice (CIJ) afin de faire annuler l'enquête judiciaire ouverte en France dans l'affaire des biens mal acquis.

Fiche Pays suivante :
Kenya

Fiche Pays précédante :
Guinee-Bissau