Fiches Pays

Tunisie

Chronologie

  • 20 mars 1956Proclamation de l’indépendance.
  • 13 août 1956Promulgation du Code du statut personnel qui instaure l'égalité juridique entre hommes et femmes.
  • 25 juillet 1957Abolition de la monarchie et proclamation de la République. Habib Bourguiba est élu président de la république.
  • 17 juin 1958Evacuation des derniers soldats français stationnés dans des bases au sud du pays.
  • 18 octobre 1958Le dinar tunisien remplace le franc tunisien.
  • 1er juin 1959Adoption de la Constitution qui instaure un régime présidentiel.
  • 17 juin 1959Accord entre la France et la Tunisie garantissant le retrait des troupes françaises de tout le territoire tunisien à l'eception de la base navale de Bizerte.
  • 19-23 juillet 1961Crise de Bizerte : de violents affrontements autour de la base militaire française de Bizerte font, selon les estimations, entre 600 et 2000 morts.
  • 12 août 1961Assassinat à Francfort (Allemagne) de Salah Ben Youssef, principal opposant à Habib Bourguiba.
  • 15 octobre 1963Evacuation par la France de la base navale de Bizerte.
  • 12 mai 1964Nationalisation des terres appartenant aux colons français.
  • 5 janvier 1967Adoption d'une loi organique portant sur la collectivisation.
  • 1969Emeutes dans le Sahel contre la collectivisation des terres ; le gouvernement met fin à l'économie planifiée.
  • 23 mai 1970Condamnation de l'ancien ministre Ahmed Ben Salah à dix ans de travaux forcés pour haute trahison.
  • 18 mars 1975Habib Bourguiba fait modifier la Constitution et devient président à vie.
  • 7 mai 1977La Ligue tunisienne des droits de l'Homme, la première du genre en Afrique, est autorisée à exercer ses activités.
  • 26 janvier 1978Jeudi noir : une grève générale lancée par l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) tourne à l'émeute (plus de 200 morts).
  • 18 janvier 1981Le Parti communiste tunisien, interdit en janvier 1963, est à nouveau autorisé à exercer ses activités.
  • 11 août 1981Premières élections législatives pluralistes depuis l'indépendance.
  • 27 décembre 1983-6 janvier 1984Emeutes du pain dans le sud du pays et à Tunis provoquées par le doublement des prix du pain et des produits céréaliers (70 morts).
  • 2 août 1987Attentats dans quatre hôtes de Monastir et de la région de Sousse revendiqués par l'organisation du Jihad islamique.
  • 2 octobre 1987Zine el-Abidine Ben Ali est nommée Premier ministre.
  • 7 novembre 1987Le président Habib Bourguiba est déposé pour "sénilité" par le Premier ministre Zine el-Abidine Ben Ali qui lui succède.
  • 27 février 1988Le Parti socialiste destourien se transforme en Rassemblement constitutionnel démocratique.
  • 25 juillet 1988Une révision de la Constitution supprime la présidence à vie et limite le nombre de mandats à trois, chacun d'une durée de cinq ans.
  • 7 novembre 1988Signature du Pacte national entre le pouvoir et les principales forces politiques à l'exception des islamistes.
  • Janvier 1989Le Mouvement de la tendance islamiste (MTI) devient le Hezb Ennahda ("Parti de la renaissance") et demande sa légalisation qui lui est refusée.
  • 2 avril 1989Zine el-Abidine Ben Ali, candidat unique, est élu président de la République, avec 99,27 % des voix.
  • 27 juin 1989Adoption d'une loi d'amnistie générale qui permet à 5416 personnes, condamnées de l'aube de l'indépendance au 7 novembre 1987 pour raisons politiques ou syndicales, de recouvrer leurs droits civiques et politiques.
  • 28 août 1992Condamnation à la prison à vie de 35 membres du parti Hezb Ennahda, dont le chef du mouvement, Rached Ghannouchi.
  • 23 décembre 1993Amendement du Code électoral pour permettre aux représentants de l'opposition de faire leur entrée à la Chambre des députés.
  • 20 mars 1994Réélection de Zine el-Abidine Ben Ali.
  • 17 juillet 1995Signature d'un accord de libre-échange avec l'Union européenne.
  • 14 avril 1996Visite du pape Jean-Paul II.
  • 24 octobre 1999Premières élections présidentielles pluralistes. Victoire de Zine el-Abidine Ben Ali (3ème mandat).
  • 3 avril 2000Début de la grève de la faim du journaliste contestataire Taoufik Ben Brik.
  • 6 avril 2000Décès de l'ancien président Habib Bourguiba à Monastir.
  • 12 février 2001La justice annule les actes du Congrès de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme.
  • 11 avril 2002Attentat contre la synagogue de Djerba revendiqué par Al-Qaïda (21 morts).
  • 26 mai 2002Adoption d'un référendum constitutionnel qui supprime la limite du nombre de mandats présidentiels.
  • 2 septembre 2002Libération du dirigeant du Parti communiste, Hamma Hammani, qui a purgé une peine de onze années d'emprisonnement pour "appartenance à organisation illégale".
  • 24 octobre 2004Victoire de Zine el-Abidine Ben Ali à l'élection présidentielle (4ème mandat) ; élection boycottée par certains partis de l'opposition.
  • 3 juillet 2005Introduction du bicaméralisme avec l'élection d'une Chambre des conseillers, créée par la réforme de la Constitution.
  • 4 décembre 2005Création du "Collectif du 18 octobre pour les droits et les libertés", mouvement regroupant des opposants de diverses tendances, y compris des islamistes.
  • 16-18 novembre 2005Sommet mondial sur la société de l'information à Tunis.
  • 4 janvier 2006Création d'une "Aliance démocratique progressiste", rejetant tout lien avec les islamistes.
  • 25 octobre 2006Fermeture de l'ambassade au Qatar suite à une campagne hostile à la Tunisie menée par la chaîne qatarie Al Jazeera.
  • 12 janvier 2007Démantèlement d'un groupe terroriste de mouvance salafiste ayant provoqué des affrontements avec les forces de police et causé la mort de 14 personnes (23 décembre 2006 et 3 janvier 2007).
  • Janvier-juin 2008Manifestations dans la région minière de Gafsa pour cause de chômage accentué et de conditions de vie difficiles (1 mort).
  • 5 février 2009Verdict au procès de l'attentat de Djerba : 18 ans de prison pour Christian Ganczarski et 12 ans de prison pour Walid Nawar.
  • 25 octobre 2009Victoire de Zine el Abidine Ben Ali à l'élection présidentielle (5ème mandat).
  • 17 décembre 2010-14 janvier 2011"Révolution du Jasmin" : un mouvement social contre le chômage et la vie chère éclate à Sidi Bouzid (centre du pays) après qu'un jeune marchand ambulant, Mohamed Bouazizi, se soit immolé par le feu. Ce mouvement de protestation gagne rapidement d'autres villes et atteint la capitale, Tunis le 11 janvier. Il est violemment réprimé (221 morts).
  • 14 janvier 2011Le président Zine el Abidine Ben Ali quitte le pays pour l'Arabie saoudite. Le Premier ministre, Mohamed Ghannouchi, lui succède.
  • 15 janvier 2011Le Conseil constitutionnel destitue officiellement le président Ben Ali et proclame Fouad Mebazaa président par intérim.
  • 23 janvier 2011La "Caravane de la liberté", marche partie du centre du pays, demande la démission des caciques de l'ancien régime nommés dans le gouvernement de transition.
  • 25-27 février 2011Manifestations à Tunis pour réclamer la démission du Premier ministre.
  • 27 février 2011Démission du Premier ministre Mohamed Ghannouchi
  • 9 mars 2011Dissolution du parti de l'ex-président Ben Ali, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD).
  • 20 juin 2011Condamnation par contumace de l'ex-président, Zine el Abidine Ben Ali, et de son épouse, Leïla Trabelsi, à 35 ans de prison pour détournement de fonds.
  • 4 juillet 2011Condamnation par contumace de l'ex-président Zine el-Abidine Ben Ali à 15 ans et demi de prison pour détention de stupéfiants, d'armes et de pièces archéologiques.
  • 28 juillet 2011Condamnation par contumace de l'ex-président Zine el-Abidine Ben Ali à 16 ans de prison pour corruption et fraudes immobilières dans deux affaires d'achat et de cession de terrains immobiliers.
  • 23 octobre 2011Election de l'Assemblée constituante : le parti islamiste Ennahdha remporte les premières élections libres avec 41,47 % des suffrages.
  • 12 décembre 2011Moncef Marzouki est élu président par l'Assemblée constituante.
  • 14 décembre 2011Le numéro 2 du parti islamiste Ennahdha, Hamadi Jebali, est nommé Premier ministre.
  • 26 mars 2012Le parti islamiste Ennahdha renonce à toute référence explicite à la charia dans la future Constitution.
  • 29 mars 2012Légalisation d'un premier parti salafiste, Jabhet el-Islah.
  • 11-12 juin 2012Vague de violences impliquant des salafistes et des casseurs à Tunis et dans le nord-ouest du pays suite à une exposition, dans le cadre du "Printemps des arts" à la Marsa, dont les oeuvres ont été jugées blasphématoires. Instauration d'un couvre-feu à Tunis et dans quatre régions.
  • 13 juin 2012L'ex-président Zine el-Abidine Ben Ali est condamné par contumace à la prison à vie pour son rôle dans la répression à Thala et Kasserine pendant la Révolution du Jasmin et à 20 ans de prison pour "incitation au désordre, meurtres et pillages sur le territoire tunisien".
  • 14 septembre 2012Attaque de l'ambassade et d'une école américaines à Tunis par des groupes de salafistes et de casseurs (3 morts).
  • 6 février 2013L'assassinat de l'opposant laïc Chokri Belaïd provoque une vague de manifestations dans tout le pays.
  • 25 juillet 2013Assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi.
  • 27 août 2013Le groupe salafiste Ansar al Charia est officiellement qualifié d'"organisation terroriste".
  • 5 octobre 2013Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste, signe une "feuille de route" de sortie de crise dans laquelle le gouvernement dirigé par Ennahdha s'engage à quitter le pouvoir d'ici à la fin octobre.
  • 3 janvier 2014Début de l'adoption des articles de la Constitution par les députés de la Constituante.
  • 9 janvier 2014Démission du Premier ministre Ali Laarayedh conformément à l'accord du 5 octobre 2013. Mehdi Jomaâ lui succède.
  • 26 janvier 2014Adoption de la nouvelle Constitution par les députés de la Constituante.

Fiche Pays suivante :
Zambie

Fiche Pays précédante :
Togo

Newsletters

Chaque jour, recevez l’essentiel
de l’actualité africaine > voir un exemple