Extension Factory Builder

DossierOpulence et démesure, voyage au coeur de la planète fric

29/08/2013 à 11:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Les riches le sont toujours et de plus en plus. Où vivent-ils ? Quelles sont leurs moeurs ? Qui sont-ils ? Bienvenue dans un monde ou la démesure le dispute à l'opulence.

Celui-ci a préféré vendre son appartement new-yorkais de Central Park pour construire, dans sa ville natale, une villa sécurisée surplombant l'Atlantique. Celui-là a investi dans la terre - "Je suis un agriculteur à présent", rappelle-t-il en dînant dans un restaurant chic de Dakar, son luxueux 4x4 avec chauffeur garé à proximité. Cet autre encore estime que les terrains à Marrakech, cité courue par la jet-set, ont atteint des niveaux déraisonnables... Eux, ce sont les nouveaux millionnaires africains.

Toujours plus nombreux, ils semblent vouloir rompre avec les comportements ostentatoires tant décriés de leurs aînés. Une posture confortée par les chutes en cascade de despotes bling-bling et la traque sans relâche des biens mal acquis. Les hôtels particuliers parisiens n'attirent plus. Les banques suisses n'ont plus la cote. Désormais, les coffres-forts à la mode se trouvent en Afrique du Sud, à Maurice, Dubaï, Hong Kong ou Singapour. Cacher au fisc ses millions importe moins que les faire fructifier "légalement", selon les conseils avisés d'un gestionnaire de fortunes. Un choix plus sûr et plus acceptable.

Changement de cap donc. Plus que leur richesse, c'est leur réussite par le mérite que les millionnaires modernes souhaitent afficher. La naissance ne constitue plus un sésame, seul le travail paie, veulent-ils nous faire croire. Attentifs aux crispations sur un continent où le nombre de pauvres ne cesse de croître, ils vivent leurs excès loin des regards, dans des villas bunkérisées ou à l'étranger. L'image qu'ils renvoient les préoccupe ainsi davantage. Ils prennent soin de leur corps, mais aussi de leur tête, en faisant appel à des coachs personnels. Pour organiser soirées ou vacances, ces riches nouvelle version recourent à des sociétés de conciergerie qui assouvissent la moindre de leurs envies. Aucun risque de déception - et donc d'irritation. En somme, pour être riche aujourd'hui et le demeurer demain, préserver les apparences devient vital dans un monde plus que jamais connecté et allergique au secret.

SOMMAIRE

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Widget jeune Afrique - Rassemblez les actus, les photos et les vidéos sur votre page personnalisée - EN SAVOIR PLUS
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex