Extension Factory Builder

DossierCôte d'Ivoire : peut-elle redevenir un modèle ?

21/02/2013 à 16:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président du PDCI et ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié. Le président du PDCI et ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié. © J.A

À quelques semaines de son congrès, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire, l'autre poids lourd de la coalition présidentielle, semble avant tout vouloir maintenir le statu quo. L'ex-président Henri Konan Bédié, 78 ans, pourrait bien se succéder à lui-même.

Faiseur de roi lors du second tour de la présidentielle de 2010 grâce à son soutien à Alassane Dramane Ouattara, candidat du Rassemblement des républicains (RDR) - son allié au sein de la coalition du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) -, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) doit tenir son congrès en mars. Même si certains de ses membres regrettent ouvertement de ne pas être mieux associés à la gestion du pouvoir, le grand raout de la plus vieille formation politique du pays ne devrait donner lieu à aucune grande surprise ni être l'occasion d'une véritable transformation.

Tout d'abord parce que le chef du parti, l'ex-président Henri Konan Bédié, 78 ans, pourrait bien se succéder à lui-même, après une réforme des statuts pour faire sauter le verrou de la limite d'âge, qui est de 75 ans. C'est le principal cheval de bataille des partisans du consensus, qui sont en train de s'activer pour faire en sorte que la formation ne sorte pas déchirée de ce congrès. « Pourquoi vouloir changer le président Bédié, alors qu'il est la personnalité la plus consensuelle du PDCI ? » confie un baron du parti acquis à la cause de l'ex-chef de l'État, aux commandes de la formation depuis le décès de son fondateur, Félix Houphouët-Boigny, en 1993. Le PDCI confirmerait alors son image de vieux parti fonctionnant sur la base de la gérontocratie - la moyenne d'âge de ses dirigeants oscillant autour de 60 ans.

Fringuant

Cependant, le congrès pourrait être l'occasion pour l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny, 70 ans, actuel président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR), qui ne cache pas ses ambitions présidentielles, de se porter candidat à la direction du parti. L'ex-gouverneur de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) n'envisage pas de poursuivre sa mission à la CDVR, et la présidence du PDCI constituerait pour lui une rampe de lancement pour briguer la magistrature suprême.

Le PDCI s'estime mal récompensé de son alliance avec le RDR du président Ouattara.

En tout cas, le passage de flambeau à une génération plus jeune n'aura pas lieu. Le scénario d'une refonte des textes pour permettre à Henri Konan Bédié de rempiler n'enchante d'ailleurs pas son filleul, Konan Kouakou Bertin (KKB), le fringant quadragénaire actuellement président de la jeunesse du PDCI - « le seul parti au monde qui ne tire pas les leçons de ce qui lui arrive », râlait Kouakou Bertin l'an dernier, quand certains envisageaient d'aller aux élections locales sans voir la nécessité de tenir le congrès au préalable.

Changement

Depuis plusieurs mois, soutenu par certains caciques - qui n'élèvent cependant pas la voix -, KKB milite de façon isolée pour un changement au niveau de l'état-major du parti. Sans être entendu pour le moment. On notera toutefois l'appel du pied fait à Jean-Louis Billon, 48 ans, le ministre du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des PME, pour qu'il rejoigne le parti et se voie confier une responsabilité au sein de sa haute direction.

En attendant, le PDCI s'estime mal récompensé de son alliance avec le RDR du président Ouattara, lequel a pourtant nommé pour Premier ministre un vice-président du PDCI, Daniel Kablan Duncan. Certains apprécient peu la dissolution du précédent gouvernement et la façon dont Jeannot Kouadio Ahoussou (également membre du PDCI) a été limogé. Pendant que d'autres, espérant toujours plus, multiplient les critiques contre l'exécutif.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Widget jeune Afrique - Rassemblez les actus, les photos et les vidéos sur votre page personnalisée - EN SAVOIR PLUS