Extension Factory Builder

DossierLes 50 qui font le Gabon

09/01/2013 à 19:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Claude Ayo-Iguendha, 68 ans. Claude Ayo-Iguendha, 68 ans. © Vincent Fournier pour J.A.

Décideurs politiques et économiques, leaders de la société civile, figures du monde de la culture... Jeune Afrique présente les 50 acteurs les plus influents du Gabon : Claude Ayo-Iguendha, 68 ans, administrateur-directeur général de la Banque internationale pour le commerce et l'industrie.

Claude Ayo-Iguendha est incontestablement l'un des patrons les plus expérimentés du microcosme économique gabonais. Ce qui lui a sans doute valu de se voir confier, fin 2011, la présidence du Fonds souverain de la République gabonaise (FSRG), l'ancien Fonds souverain pour les générations futures. Du haut de ses 68 ans, il a dirigé plusieurs entreprises publiques : de la défunte compagnie nationale Air Gabon à la Banque gabonaise de développement, en passant par la Société nationale d'acconage et de transit. Administrateur-directeur général de la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Gabon (BNP Paribas) depuis 2002, il devait faire valoir ses droits à la retraite en 2010. Mais celui qui a été décoré, en mai 2011, de l'insigne de chevalier de la Légion d'honneur par l'ambassadeur de France au Gabon, est maintenu à son poste en attendant la nomination de son successeur

- Sommaire

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Honorine Dossou Naki

Article précédent :
Michel et Jean-Baptiste Tomi

Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Widget jeune Afrique - Rassemblez les actus, les photos et les vidéos sur votre page personnalisée - EN SAVOIR PLUS