Extension Factory Builder

DossierÉtats-Unis - Afrique : good morning Africa !

21/06/2012 à 18:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

La première puissance mondiale commence enfin à s'intéresser au potentiel économique local. Des fonds d'investissement sont lancés, mais la Chine a déjà une bonne longueur d'avance.

Les investisseurs internationaux ont les yeux braqués sur le continent. Et pour cause, neuf des quinze pays ayant enregistré le plus fort taux de croissance ces cinq dernières années sont africains. Le total des investissements directs étrangers en Afrique est passé de 11 milliards de dollars (8,8 milliards d'euros) en 2000 à 55 milliards de dollars en 2010, et serait en léger recul à 54,4 milliards de dollars en 2011. Les investissements américains occupent la première place avec près de 20 milliards de dollars en 2008.

Dans ce contexte, les fonds d'investissement américains s'intéressent de plus en plus au continent. Le géant américain du capital-investissement Carlyle a ainsi annoncé en 2011 la levée d'un premier fonds consacré à l'Afrique, d'une valeur d'environ 500 millions de dollars. D'autres acteurs majeurs, comme les groupes Blackstone et Warburg Pincus, sont aussi présents à travers des sociétés d'extraction de pétrole offshore, comme au Cameroun (via la Kosmos Energy). Mais face à la Chine, les États-Unis reculent. Ils seraient passés du premier au troisième rang des investisseurs en Afrique du Sud, s'alarme Stephen Hayes, du Corporate Council on Africa, qui oeuvre au renforcement des relations économiques entre la première puissance mondiale et le continent.

Un coup de pouce a été donné, en 2007, avec le lancement de fonds spécialisés sur l'Afrique gérés par l'Overseas Private Investment Corporation (Opic), l'agence américaine de promotion des investissements, qui vise à garantir ceux-ci tout en renforçant les marchés financiers en Afrique. Selon Richard A. Akwei, qui dirige l'un d'entre eux, l'Africa Catalyst Fund, « les Américains prennent conscience seulement maintenant des possibilités d'investissement en Afrique ». 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Widget jeune Afrique - Rassemblez les actus, les photos et les vidéos sur votre page personnalisée - EN SAVOIR PLUS
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex