Extension Factory Builder

DossierLa nouvelle vie des riches

02/09/2011 à 19:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Il prêche chaque dimanche devant 50 000 fidèles dans son immense église, le Tabernacle de la foi, à Lagos. Son revenu net s’élève à 104 millions d’euros par an. David Oyedepo, président de l’Église de la foi vivante mondiale, est, selon le magazine américain Forbes, le pasteur le plus riche du Nigeria. En mars dernier, il a acquis un jet Gulfstream V à 21 millions d’euros. À la tête de sa propre maison d’édition, Dominion Publishing House – qui publie les quelque 70 ouvrages qu’il a officiellement écrits –, Oyedepo est aussi propriétaire de l’université de Covenant à Lagos, créée en 2004. Toujours sous sa houlette, un établissement secondaire a été créé sur le même campus. Le pasteur affirme investir 15 millions de dollars par an dans son courant pentecôtiste, la Chapelle des gagnants, qu’il a fondé en 1981. Ses fidèles, invités à faire des dons, consacrent au moins 30 % de leurs revenus à l’Église. De quoi alimenter les caisses des « gagnants », qui n’ont jamais aussi bien porté leur nom.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager
Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Widget jeune Afrique - Rassemblez les actus, les photos et les vidéos sur votre page personnalisée - EN SAVOIR PLUS