Extension Factory Builder

Dossier2011, l'Afrique aux urnes

07/01/2011 à 16:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L'élection présidentielle centrafriciane aura lieu le 23 janvier.

À moins d’un report, une partie fratricide entre trois candidats – sur un total de six – dominera la présidentielle en Centrafrique, dont le premier tour est fixé au 23 janvier. Dans le trio, il y a bien sûr le chef de l’État sortant, François Bozizé, arrivé au pouvoir en 2003 puis élu en 2005. Face à lui, le leader de l’opposition, Martin Ziguélé, sous l’étiquette du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC). Un troisième poids lourd pourrait lui faire de l’ombre : l’ancien président Ange-Félix Patassé. Renversé par Bozizé en 2003, puis autorisé à rentrer de son exil togolais en 2009, il est aussi le fondateur du MLPC et l’ex-parrain de Ziguélé, qui fut son Premier ministre. Un scénario à la Dallas auquel participeront quelque 2 millions d’électeurs.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Nigeria : un marathon électoral

Article précédent :
Niger: transition achevée

Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Widget jeune Afrique - Rassemblez les actus, les photos et les vidéos sur votre page personnalisée - EN SAVOIR PLUS