Extension Factory Builder

DossierLes 50 personnalités qui comptent

12/05/2010 à 16:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Retenir cinquante noms dans un pays qui compte plus de soixante millions d’habitants ! Cela relevait de la gageure. Il y aura donc forcément des mécontents et des esprits chagrins pour relever des oublis impardonnables. Mais cette sélection – qui assume une part de subjectivité – cherche avant tout à présenter les personna­lités qui font la RD Congo d’aujourd’hui et qui sont censées façonner celle de demain, cinquante ans après l’indépendance.

De ce point de vue, la présence du premier des Congolais, Joseph Kabila, était tellement évidente qu’il était préférable de se concentrer sur ceux et celles qui dans son entourage conseillent, relaient les messages et mettent en musique les décisions d’un chef d’État qui cultive la discrétion et s’exprime au compte-gouttes. Ce qui était un trait de caractère est devenu un mode de pouvoir laissant peu de prise – mais aussi peu de place – à une opposition bien en peine d’incarner une alternative un an avant l’élection présidentielle prévue en 2011. Finalement, l’écho des voix dissonantes est à chercher dans les dissensions au sein de la majorité présidentielle. Ou alors, loin de Kinshasa, dans les provinces.

Après les affres de la guerre, ce pays dévasté, dépouillé, et à certains égards humilié, cherche à se reconstruire. Le processus est laborieux. La persistance des violences dans l’est du pays, la récente attaque de Mbandaka dans l’Équateur, les carences d’un État à rebâtir et les turpitudes de la classe politique sont autant de facteurs qui ne poussent pas à l’optimisme. « Si l’Afrique a la forme d’un revolver, le Congo-Zaïre en a la gâchette », disait Frantz Fanon.

Une nouvelle génération de décideurs – comprenant malheureusement très peu de femmes – cherchent à conjurer cette sombre métaphore. Plus modernes, plus jeunes et débarrassés du mobutisme, ils sont essentiellement opérateurs économiques ou leaders de la société civile. Grâce à eux, on s’aperçoit qu’il existe un Congo pressé de tourner la page.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

DANS CE DOSSIER

Flux RSS Jeune Afrique - Tenez-vous au courant des derniers articles publiés en souscrivant au fil d'information RSS de Jeune Afrique - En savoir plus
Widget jeune Afrique - Rassemblez les actus, les photos et les vidéos sur votre page personnalisée - EN SAVOIR PLUS