Fermer JeuneAfrique.com

Global Firepower 2012 : 5 pays africains dans le top 55 des armées

15/11/2012 à 17:05 Par Jeune Afrique
L'armée égyptienne est considérée comme la première du continent. L'armée égyptienne est considérée comme la première du continent. © AFP

Au classement des cinquante-cinq premières armées du monde élaboré par le site Global Firepower, l'Afrique est représentée par l'Égypte, l'Afrique du Sud, l'Algérie, la Libye et l'Éthiopie.

Le site spécialisé Global Firepower, qui étudie les armées conventionnelles (à l'exclusion de l'armement nucléaire) en fonction de quarante-cinq critères affinés chaque année, a diffusé début novembre son index 2012. Si le classement des cinq premières armées du monde ne présente pas de surprises (dans l'ordre : États-Unis, Russie, Chine, Inde, Royaume-Uni), la France n'apparaît qu'en huitième position, devancée par la Turquie et la Corée du Sud. Avec son budget annuel de 16 milliards de dollars, ses 2 000 avions et ses quelque 3 000 blindés, Israël dispose de la dixième armée, alors que l'Iran (9 milliards de dollars et un millier d'avions) pointe à la douzième place.

Le Maroc absent

En Afrique, c'est l'armée égyptienne (16e place) qui est considérée comme la plus forte (7 milliards de dollars, 880 appareils, 4 000 blindés), devant la sud-africaine (qui dispose de la deuxième marine de guerre du continent et figure à la 31e place), l'algérienne (38e place avec 6 milliards de dollars, 440 avions et un millier de blindés), la libyenne (39e place pour un budget de 1,5 milliard de dollars) et... l'éthiopienne (44e place). En 2011, le gouvernement d'Addis-Abeba a consacré 450 millions de dollars à la Défense. Curieusement, l'armée marocaine, avec ses 3 milliards de dollars de budget annuel, ses quelque 200 avions et ses 3 000 blindés, ne figure pas dans ce classement des cinquante-cinq premières armées du monde.

Tous droits de reproduction et de représentation