Fermer JeuneAfrique.com

Portrait interactif : pourquoi le cardinal Monsengwo pourrait être le prochain pape

25/02/2013 à 07:11 Par Jeune Afrique
Le cardinal Monsengwo bénéficie de la confiance du pape démissionnaire Benoit XVI. Le cardinal Monsengwo bénéficie de la confiance du pape démissionnaire Benoit XVI. © AFP

Si le successeur du pape démissionnaire Benoît XVI est africain, il sera peut-être congolais. Le cardinal Monsengwo est présenté comme papabile de plus en plus crédible. Qui est-il et quels sont ses atouts ?

Des onze cardinaux africains éligibles à la papauté, Laurent Monsengwo Pasinya, 73 ans, est de plus en plus cité comme le mieux placé pour succéder à Benoît XVI. La cote du prélat congolais devancerait désormais celui des autres candidats du continent - le Ghanéen Peter Turkson, le Nigérian John Onaiyekan ou le Guinéen Robert Sarah -, pressentis également pour succéder au souverain pontife. Mais l’archevêque de Kinshasa reste un personnage très engagé dans la vie politique de la RDC, ce qui pourrait jouer à son désavantage.

Le cardinal Monsengwo dispose en revanche d’autres atouts qui pourraient faire pencher la balance en sa faveur, notamment la confiance du pape démissionnaire Benoit XVI avec qui il a présidé, en octobre 2012, le dernier synode sur la nouvelle évangélisation organisé à Rome. À quelques jours de l’ouverture du Conclave – prévu, sauf changement de la Constitution apostolique, le 15 mars -, Jeune Afrique dresse un portrait interactif du possible successeur africain du pape.

Promenez votre souris au-dessus du portrait pour voir s'afficher le texte.
 

________

Par Trésor Kibangula

Tous droits de reproduction et de représentation