Fermer JeuneAfrique.com

L'Angola et le Cap-Vert : deux lusophones, deux ambitions pour la CAN 2013

19/01/2013 à 16:45 Par Alexis Billebault
Le joueur angolais, Manucho. Le joueur angolais, Manucho. © AFP

L'Angola et le Cap-Vert, deux équipes lusophones, ouvrent toutes les deux la première journée de la CAN 2013 (face au Maroc, à 21 h, pour la première et face à l'Afrique du Sud pour la seconde, à 18h) samedi 19 janvier, avant de se rencontrer le 27 janvier.

L’Angola ne fait pas beaucoup de bruit, mais depuis 2006 – année de sa première participation à une Coupe du monde -  l’ancienne colonie portugaise n’a plus manqué une seule phase finale de CAN. Deux fois quart de finaliste (2008 et2010), la sélection désormais dirigée par l’Uruguayen Gustavo Ferrin peut, dans un groupe assez ouvert, imaginer franchir le premier tour.

>> Voir le calendrier des matchs

Une ambition que le Cap-Vert, dont ce sera la première apparition à ce niveau, ne partage pas forcément. Mais les Requins bleus, qui affichent des progrès évidents depuis quelques années, ont tout de même sorti le Cameroun pour se qualifier (2-0,1-2). Difficiles à manœuvrer, les insulaires ne comptent aucun grand nom dans leur effectif, même si Mendes (Lille) et Tavares (Dijon) commencent à se construire une petite réputation en France. Le 27 janvier, quand l’Angola affrontera le Cap-Vert pour le dernier match du groupe A, Port-Elizabeth prendra un fort accent portugais…


 

Tous droits de reproduction et de représentation