Fermer JeuneAfrique.com

Côte d'Ivoire : Blé Goudé est "en lieu sûr" selon un proche de Gbagbo

16/04/2011 à 15:05 Par AFP
Charles Blé Goudé le 5 février 2011 à Abidjan. Charles Blé Goudé le 5 février 2011 à Abidjan. © AFP

Charles Blé Goudé, chef des "jeunes patriotes" du président ivoirien déchu, donné un temps arrêté par le gouvernement d'Alassane Ouattara, n'a pas été interpellé et se trouve "en lieu sûr", a déclaré samedi à l'AFP Toussaint Alain, un conseiller de Laurent Gbagbo à Paris.

"Nous apprenons de source proche de son ministère (Charles Blé Goudé avait récemment été nommé ministre de la Jeunesse par Laurent Gbagbo) qu'il serait en lieu sûr. Il n'a pas été arrêté", a-t-il dit.

Il n'a pas précisé si Charles Blé Goudé était en bonne santé ou pas, ni où il se trouvait, se refusant à tout autre commentaire sur le sort personnel de l'ancien "général de la rue", ainsi surnommé pour sa capacité à mobiliser la jeunesse et notamment les milieux estudiantins.

"Nous dénonçons une manipulation de la rébellion qui avait de mauvaises intentions en annonçant l'arrestation de Charles Blé Goudé puis en la démentant par la suite. C'était une manière de se couvrir au cas où il aurait été bastonné ou tué", a poursuivi le conseiller du président ivoirien déchu. "Leur idée était de se dédouaner. Nous condamnons ces méthodes et nous voulons savoir ce qu'il est advenu de toutes les personnes qui ont été arrêtées ces derniers jours et dont on est sans nouvelles", a-t-il ajouté.

Confusion

La confusion a régné vendredi autour du sort de Charles Blé Goudé, personnage clé du régime du président ivoirien déchu.

Chef des "jeunes patriotes", farouches partisans de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé ne fait pas partie des fidèles de l'ex-chef d'Etat arrêtés en sa compagnie lundi dans la résidence présidentielle, lors de l'assaut des forces du président Alassane Ouattara, appuyées par la France et l'ONU.

Vendredi, le porte-parole du gouvernement d'Alassane Ouattara, Patrick Achi, avait déclaré à l'AFP que Charles Blé Goudé avait été "appréhendé" jeudi et qu'il se trouvait en "résidence surveillée", mais il s'est rétracté peu après, indiquant sans autre explication que les premières informations en sa possession n'avaient "pas été confirmées par la suite".

De nombreuses rumeurs ont circulé quant au sort de Charles Blé Goudé, des proches de Laurent Gbagbo le donnant même, tard vendredi, "entre la vie et la mort", tandis que l'ONU affirmait ne disposer d'aucune information.

Pour la porte-parole du président Alassane Ouattara, Anne Ouloto, "Charles Blé Goudé est en tout cas activement recherché". "C'est l'un des principaux piliers du régime de Laurent Gbagbo, notamment dans la gestion des milices : il a transformé les jeunes patriotes en milices, distribué des armes aux gens", avait-elle affirmé vendredi.

Tous droits de reproduction et de représentation