Fermer JeuneAfrique.com

Le mystère Koulibaly

23/12/2010 à 11:45 Par Jeune Afrique

Mamadou Koulibaly, président de l’Assemblée nationale, a brillé par son absence lors de la cérémonie d’investiture de Laurent Gbagbo, le 4 décembre, au palais présidentiel d’Abidjan.

Une absence perçue comme une défection par bon nombre de barons, qui en ont conclu un peu vite que le numéro deux du régime avait rejoint ses frères nordistes. Koulibaly avait en fait quitté le pays le 28 novembre, jour du scrutin, après avoir voté, pour se rendre au Ghana, auprès de sa famille. La fermeture des frontières l’ayant empêché de rentrer, la présidence ivoirienne a songé un moment à lui affréter un vol spécial. C’est finalement le 7 décembre que Koulibaly a regagné la Côte d’Ivoire, faisant le lendemain une apparition très remarquée au palais présidentiel aux côtés de Gbagbo. Le président de l’Assemblée nationale, qui a pris position en faveur du président sortant, a proposé à Alassane Ouattara la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Tous droits de reproduction et de représentation