Fermer JeuneAfrique.com

36 ans, Premier ministre

14/12/2008 à 14:20 Par Jeune Afrique

Bien qu’il ne soit pas candidat à la prochaine présidentielle, le Premier ministre nommé en mars 2007 à la tête d’un gouvernement d’union nationale, après avoir pris les armes en septembre 2002 contre Laurent Gbagbo, n’en est pas moins une pièce maîtresse de l’échiquier politique ivoirien. L’ancien secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) et chef des ex-Forces nouvelles (FN) est encore trop jeune pour briguer la magistrature suprême. Mais le « Che », comme on le surnomme en raison de son charisme et de ses idées de gauche, devrait - à n’en pas douter - poursuivre sa carrière politique. Cet ancien allié du RDR d’Alassane Ouattara observe aujourd’hui une parfaite neutralité. Il promet de rendre sa démission et celle de son gouvernement une fois le scrutin passé. Pour lui, cependant, le statu quo actuel n’est pas sans avantages : ses hommes contrôlent toujours la moitié
nord du pays et une bonne partie de ses richesses.

Tous droits de reproduction et de représentation