Extension Factory Builder
01/07/2013 à 12:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

De là où il nous observe, certainement un petit coin de paradis, Stéphane Hessel doit jubiler ! Après les révoltes arabes, les manifestations anticrise en Espagne, en Italie, au Portugal, en Grèce, en Grande-Bretagne ou en Israël, les occupants de Wall Street, les étudiants chiliens en colère, les grévistes algériens ou les contestataires du Xinjiang, voilà que mêmes les supposés futurs cadors de l'économie mondiale s'y mettent. Les miracles turc et brésilien, dont on nous rebat les oreilles depuis plusieurs années, ne seraient-ils, en fin de compte, que des mirages ?

L'ami Hessel, qui nous exhortait, peu de temps avant d'entreprendre son dernier voyage, à l'indignation, a été pris au mot. Sans doute au-delà de ses espérances... Ni Dieu ni maîtres, de la finance ou de la politique. Aucun carcan, fût-il religieux, identitaire ou idéologique. La fin des blancs-seings accordés aux dirigeants et de la résignation passive. Un peu partout dans le monde, les règles changent et les verrous sautent.

Et l'Afrique subsaharienne dans tout ça ? Nous aurions tort de considérer qu'elle serait immunisée contre ce « virus » dont on ne mesure pas encore tous les effets. Les arguments brandis jusqu'ici par certains pour s'en convaincre ? Un faible niveau général d'éducation, des pouvoirs forts et autoritaires, une connexion limitée avec le monde extérieur, des réseaux sociaux peu utilisés, le développement insuffisant des classes moyennes, etc. Autant de paramètres réels, mais qui, eux aussi, évoluent plus vite qu'on ne le pensait. Surtout, la question n'est plus celle de la prise de conscience, déjà effective, mais celle du passage à l'acte. Les Africains, comme tous les autres, réclament plus de libertés, plus de droits, plus de justice, une meilleure répartition des richesses, moins de privilèges indus, une solidarité plus grande, des dirigeants vertueux et en phase avec leurs réalités, des actes en adéquation avec les discours. Ils ont peur, aussi, de l'avenir et des extrémismes que ce sentiment, hélas ! renforce.

Ils sont peu nombreux, pour l'instant, ceux qui se mobilisent au sud du Sahara pour s'insurger contre la perte de valeurs d'un monde dont ils ne veulent pas, contre les abus de dirigeants indélicats, voire incompétents, ou pour exprimer leur ras-le-bol, quelles qu'en soient les motivations profondes (injustice sociale, sentiment d'exclusion, aspirations démocratiques, etc.). Mais cela commence toujours ainsi...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Turquie : Erdogan et son ombre

Turquie : Erdogan et son ombre

Face à un président turc qui ne cesse d'accroître son pouvoir et d'étendre ses prérogatives, quel rôle pour Ahmet Davutoglu, son nouveau Premier ministre ?[...]

Niger : le Pentagone va ouvrir une deuxième base pour ses drones à Agadez

Après plusieurs mois de négociations, les autorités américaines et nigériennes ont trouvé un accord pour la création d'une base à Agadez d'où pourront désormais[...]

Nigeria : la ville de Bama contrôlée par Boko Haram ?

La ville stratégique de Bama, située au nord-est du Nigeria, est-elle tombée aux mains du groupe islamiste Boko Haram ? Malgré les démentis de l’armée nigériane qui a procla[...]

RDC : des centaines d'otages restent aux mains des rebelles de l'ADF-Nalu

Des opérations militaires menées contre les rebelles de l’Armée nationale de libération de l’Ouganda (ADF-Nalu), actifs à l’est de la République démocratique du [...]

Nord-Mali : au moins 4 soldats de la Minusma tués dans l'explosion d'une mine

Le bilan provisoire de l'explosion d'une mine au passage d'un convoi de la Minusma mardi au nord de Kidal est d'au moins 4 morts et 15 blessés.[...]

Afrique du Sud : "Agaat", chef d'oeuvre de Marlene Van Niekerk

Dix ans après sa parution, le chef-d'oeuvre de la Sud-Africaine Marlene Van Niekerk est enfin traduit en français. Un roman qui explore dans toute leur ambiguïté les relations Blancs-Noi[...]

Tunisie : qui sont les terroristes ?

Origines, localisation, mobilité, réseaux... État des lieux de la nébuleuse jihadiste en Tunisie.[...]

Pour MSF, "le monde est en train de perdre la bataille contre Ebola"

Médecins sans frontières (MSF) a estimé mardi que "six mois après son début, le monde est en train de perdre la bataille contre la pire épidémie d'Ebola de l'histoire".[...]

Côte d'Ivoire : la commission électorale, cocktail explosif

L'accord sur la composition de la commission électorale ivoirienne, signé le 11 août entre les partis, est fondamental pour la tenue de la prochaine présidentielle en 2015. S'il s'effrite, les dém[...]

Côte d'Ivoire : l'ombre de gbagbo

Laurent Gbagbo sera bien jugé à la Cour pénale internationale (CPI). C'est officiel depuis le 12 juin, date à laquelle les juges ont confirmé les quatre charges de crimes contre l'hu[...]

Ebola en RDC : déjà 31 morts selon l'OMS, mais l'épidémie reste "circonscrite"

Le bilan de l'épidémie d'Ebola que connaît la RDC depuis le 11 août est officiellement passé à 31 morts. Mais la zone touchée, dans la région de l'Équateur, est enclav&e[...]

RDC : le gouvernement met en avant ses efforts pour lutter contre les violences sexuelles

À l'occasion d'une conférence de presse organisée lundi par les Nations Unies et le gouvernement de République démocratique du Congo, les autorités congolaises ont cherché à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex