Extension Factory Builder
17/06/2013 à 11:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Décidément, l'hydre des Frères musulmans ne recule devant rien. Il n'est point ici question de l'instauration d'un sixième Califat, ni de l'inscription de la sacro-sainte charia dans la Constitution, ni même de l'embastillement de « sextrémistes » Femen. Non, il s'agit ici d'un simple sondage internet mis en ligne sur notre site jeuneafrique.com, entre le 3 et le 12 juin. Principale question posée : « Qui souhaiteriez-vous voir accéder à la présidence algérienne après Bouteflika, dont le mandat expire en avril 2014 ? » Personnalités proposées : d'anciens Premiers ministres (Abdelaziz Belkhadem, Ahmed Benbitour, Ali Benflis), l'actuel détenteur du poste, Abdelmalek Sellal, et deux islamistes, Amar Ghoul et le nouveau patron du Mouvement de la société pour la paix (MSP, ex-Hamas), Abderrazak Mokri. Résultat : un duel, Benflis versus Mokri. Rien d'illogique, le premier nommé dispose de nombreux atouts dans la course au fauteuil présidentiel, dont le moindre n'est pas sa réputation d'ouverture et d'intégrité. Quant au second, issu du courant des Frères musulmans, il incarne à lui seul la rupture de son parti avec la stratégie de l'entrisme chère à son prédécesseur à la tête du MSP, Bouguerra Soltani. Et puis un Frère, en Afrique du Nord, normalement, ça gagne... sauf en Algérie, chat échaudé craignant l'eau froide.

Notre sondage a suscité un engouement sans précédent. De quoi faire sauter les serveurs de la National Security Agency (NSA). Nombre de votants : 314 297. Du jamais vu de mémoire de jeuneafrique.com. Bizarrement, l'audience explose en pleine nuit. Évidemment, malgré une fierté certaine que nous peinons à dissimuler, celle d'être aussi suivis et consultés, nous tiquons. Vérification faite, nous nous apercevons que nos gentils islamistes, qui prônent pourtant le strict respect des valeurs édictées par le Coran, quitte, souvent, à confondre et à cumuler les rôles de législateur, policier, juge et bourreau, n'ont pas hésité à tricher pour permettre à leur champion de l'emporter. Rappelons qu'il ne s'agit pas là du scrutin présidentiel mais d'un simple sondage internet...

Une fraude massive, représentant plus de 190 000 votes, dont une petite partie en faveur des autres concurrents de Benflis, émis à partir de quatre adresses IP (Internet Protocol) correspondant... à des robots situés aux États-Unis ! Plus précisément en Floride, au Texas, dans le Michigan et en Californie. Le pire, dans l'affaire, c'est qu'en dépit de l'entourloupe Mokri n'arrive même pas à écraser son adversaire. Il recueille 35 % des voix, derrière Benflis (37 %), qui, les votes frauduleux retranchés, atteint 87 % des suffrages. Morale de l'histoire : les Frères sont prêts à tout, mais, pour l'instant, ne réussissent pas grand-chose...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africa[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord de paix peut être signé au Mali dans moins de six mois"

Présent à Addis-Abeba pour le Sommet de l'Union africaine, le ministre algérien des Affaires étrangères et médiateur en chef des négociations de paix au Mali, Ramtane Lamamra, se[...]

CAN 2015 : l'Algérie retrouve son jeu et son statut de favori

Après deux matchs médiocres dans le jeu, les Fennecs ont dominé le Sénégal techniquement sur le gazon de Malabo (2-0). Les hommes de Christian Gourcuff ont enfin endossé leur costume de[...]

CAN 2015 : L'Algérie et le Ghana arrachent leur ticket pour les quarts

L'Algérie, très vite devant au score face au Sénégal, n'a jamais tremblé et assume son statut de favori grâce à son succès (2-0). Les Sénégalais d'Alain Giresse,[...]

Algérie : l'illégitime défense des "auxiliaires" pendant la décennie noire

Pour la première fois, deux anciens miliciens antijihadistes vont être jugés en France pour des faits datant de la décennie noire. Enquête sur des auxiliaires aux méthodes[...]

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa[...]

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours[...]

CAN 2015 : le Ghana renverse l'Algérie au bout du temps additionnel !

Dans un match fermé, les Black Stars ont surpris l'Algérie à la dernière seconde grâce à leur attaquant vedette Asamoah Gyan. Grâce à ce succès, le Ghana passe devant[...]

Algérie - CAN 2015 : M'Bolhi, la solitude du gardien de but

Malgré sa remarquable prestation lors du dernier Mondial au Brésil, Raïs M'Bolhi, le portier de l'équipe nationale de football, demeure méconnu et sous-coté. Mais une belle CAN avec[...]

Omar Belhouchet : "Nous n'excluons pas un retour des violences contre les journalistes algériens"

Omar Belhouchet est directeur du quotidien francophone "El Watan". Dans les années 1990, il a fait l’objet de deux tentatives d’assassinat de la part des groupes islamiques armés. Dans cet[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2736p006-007.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2736p006-007.xml0 from 172.16.0.100