Extension Factory Builder
02/01/2013 à 10:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

2013 fut pour l'Afrique une année de grâce divine. Cela commença en janvier par la réouverture tant espérée de la frontière entre le Maroc et l'Algérie, obstinément close depuis plus de dix-huit ans. Bouteflika et Mohammed VI partagèrent le lait et les dattes au poste de Zouj Bghal, avant de procéder au démantèlement symbolique des barrières rouillées. Il y eut des larmes, des youyous et des embrassades. Un mois plus tard éclatait à Tombouctou, Gao, Kidal et dans toutes les localités du Nord-Mali l'intifada surprise à laquelle nul ne s'attendait. Lasses d'espérer une hypothétique libération venue du Sud, les populations se soulevèrent et chassèrent les jihadistes à coups de pierres et de cocktails Molotov. Traqués, Mokhtar Belmokhtar et ses affidés se réfugièrent dans la forêt de Wagadou, où ils rasèrent leurs barbes pour mieux passer inaperçus. Quant au capitaine Sanogo, il dut remiser au placard sa vareuse de De Gaulle malien, décidément trop grande pour lui, et se reconvertir dans le civil. Il est prof d'anglais en sixième au lycée Askia Mohamed de Bamako. En Côte d'Ivoire, Charles Blé Goudé fut nommé, en mars, ministre de la Jeunesse et des Sports, et Simone Gbagbo, libérée sous condition, s'est aussitôt enfermée dans un temple du Réveil où elle officie jour et nuit en habits de prêtresse. Quant à Laurent, il a bénéficié d'un accord entre la CPI et Alassane Ouattara pour effectuer dans son village de Mama des travaux d'intérêt général. « Seplou » y enseigne l'histoire aux enfants, avec interdiction formelle de dépasser l'année 1960.

En Afrique centrale, où un Paul Biya requinqué après un séjour dans une clinique suisse de rajeunissement s'est mis à présider deux Conseils des ministres par semaine, les chefs d'État, excédés par la chasse aux pseudos « biens mal acquis », ont frappé un grand coup. De concert, ils ont liquidé toutes leurs propriétés en France et celles de leurs proches, avant d'offrir le produit de la vente à une fondation de lutte contre la malaria, le sida, la mauvaise gouvernance et les ravages du vin de palme, présidée par... leurs épouses respectives. Abasourdis devant ce tour de génie, les petits juges ont lâché prise. En juin, c'est dans la ville de Lodja, dans le Kasaï-Oriental, à exact mi-chemin entre Kinshasa et Kigali, que Joseph Kabila et Paul Kagamé choisirent de disputer une partie de tennis à haute teneur symbolique. Lodja n'ayant pas de court de tennis, les Chinois en établirent un en une nuit et le match se solda par un miraculeux 6-6, 6-6, 6-6. À l'issue duquel fut signé un accord de paix et de coopération d'une durée indéterminée.

Il y eut, au cours de cette année bénie, bien d'autres nouvelles surprenantes. On apprit ainsi que TGV et Ravalomanana, les frères ennemis de Madagascar, avaient passé leurs vacances ensemble et en famille aux îles Fidji. Ils y conclurent le traité dit de Suva, aux termes duquel ils s'engagèrent à recouvrer leur emploi d'avant le pouvoir : disc-jockey pour l'un, fabricant de yaourts pour l'autre. Au Bénin, le président Boni Yayi et son présumé empoisonneur, Patrice Talon, partagèrent devant les caméras la même coupe de champagne, préalablement goûtée par un médiateur venu de Sant'Egidio. Ce dernier n'eut que quelques dizaines de kilomètres à parcourir pour se rendre ensuite à Lomé afin d'applaudir à l'accolade fraternelle entre Faure et Kpatcha Gnassingbé, enfin réconciliés, puis deux heures de vol pour assister, à Conakry, à la cérémonie d'inauguration d'un centre panafricain pour la protection des femmes abusées, entièrement financé par Nafissatou Diallo sur ses indemnités, en présence d'Alpha Condé et de son vice-président, Cellou Dalein. Épuisé, il renonça à se rendre à Nouakchott, où le spectacle d'Ould Abdelaziz et de son prédécesseur, Vall, buvant à la même calebasse de lait de chamelle valait pourtant le détour.

À Qunu enfin, petit village du pays Xhosa où il a fêté le 18 juillet 2013 ses 95 ans, Nelson Mandela, notre trésor continental, s'apprête à entrer dans l'année nouvelle... Parmi tous les voeux, irréalistes j'en conviens, de la fiction que vous venez de lire, puisse celui-là au moins s'accomplir. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Algérie : le gendarme de la Bourse suspend l'entrée de Cevital au capital de NCA Rouiba

Algérie : le gendarme de la Bourse suspend l'entrée de Cevital au capital de NCA Rouiba

 La Cosob justifie la suspension par l'attente de la décision de l'État algérien d'exercer (ou pas) son droit de préemption. Une décision liée au statut étranger du[...]

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

Dans un entretien publié mercredi sur le site du magazine "People", le président américain, Barack Obama, et son épouse, ont révélé quelques actes de racisme ordinaire don[...]

Rétro : 2014 vue par Damien Glez et Jeune Afrique

Marquée par ses drames et par ses joies, l’année qui s’achève n'aura pas été de tout repos pour le continent. Épidémie d'Ebola, crises en Centrafrique et au Nigeria, mai[...]

États-Unis : 70 ans après son exécution, un Africain-Américain de 14 ans innocenté

Une juge de Caroline du Sud vient d'annuler la condamnation à mort de George Stinney, un afro-américain de 14 ans exécuté le 16 juin 1944 dans une prison de Columbia pour le meurtre supposé de de[...]

E-commerce : le nigérian Konga se déploie en Afrique de l'Ouest

 Konga, coleader du commerce en ligne au Nigeria, compte se déployer dans l'ensemble de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest d'ici à la mi-2015.[...]

Côte d'Ivoire : PDCI et FPI unis dans la division à dix mois de la présidentielle

À dix mois de la présidentielle ivoirienne, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d'Henri Konan Bédié et le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo n'ont jamais ét&e[...]

Irak : gros revers pour l'État islamique

Plusieurs chefs du groupe État islamique en Irak ont été tués récemment dans des frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak, où des combattants kurdes ont bris&ea[...]

Signature d'une convention franco-algérienne sur la formation des imams

Bientôt les imams algériens envoyés en France seront formés pour être en "harmonie avec les exigences de la République" française. C'est ce que stipule, entre autres, la con[...]

Vidéo : les députés kényans en viennent aux mains lors du vote d'une loi antiterroriste

Le vote d'une loi sécuritaire très controversée jeudi par l'Assemblée nationale kényane s'est déroulé dans un chaos indescriptible. Les membres de l'opposition dénoncent un c[...]

RDC : on marche sur la tête !

Mais à qui pensait donc Joseph Kabila lorsqu'il a prononcé cette petite phrase - c'était à Dakar, le 29 novembre, lors du sommet de la Francophonie : "Nous sommes nombreux qui, si[...]

RDC : Anderlecht refuse de laisser N'Sakala jouer la CAN

Né en France mais d’origine congolaise (RDC), Fabrice N’Sakala avait effectué les démarches pour porter le maillot des Léopards. Mais Anderlecht, le club belge qui l’emploie, lui a m[...]

Documentaire : "Eau argentée", contre la guerre

Le documentaire "Eau argentée" de Ossama Mohammed et Simav, sorti en salles le 17 décembre à Paris, est un bouleversant témoignage sur le conflit syrien et un âpre réquisitoir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers