Extension Factory Builder
12/08/2010 à 16:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Première étape, la création de la Ceni, annoncée le 28 juillet. La société civile n’y sera pas représentée.

Coup d’envoi des préparatifs des élections en RD Congo. Le 28 juillet, le président Joseph Kabila, grand favori de la prochaine présidentielle, a promulgué la loi créant la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Confirmant, par la même occasion, que les élections auront bien lieu en 2011.

Chargée d’organiser les scrutins présidentiel, législatifs et municipaux, la Ceni vient remplacer la Commission électorale indépendante (CEI), issue des accords de paix de 2002 et dirigée par l’abbé Apollinaire Malu Malu, figure de la société civile. Mais un an avant les élections, de nombreuses questions restent en suspens.

Au sein du gouvernement, les estimations financières ne font pas l’unanimité. Selon le chef de l’État, l’organisation des différents scrutins coûtera 700 millions de dollars (500 millions d’euros), dont près de 300 millions seront versés par la communauté internationale. Mais, pour l’instant, ni la Commission européenne ni les États-Unis n’ont confirmé le montant de leur aide.

Seule la Suisse est sortie de son silence, le 31 juillet, pour demander que la participation de la communauté internationale soit revue à la baisse (en 2006, l’organisation des élections présidentielle et législatives n’avait coûté « que » 430 millions de dollars).

À la différence de la CEI, la nouvelle instance ne devrait comporter que sept membres, dont quatre seront choisis par la majorité parlementaire et trois par l’opposition. C’est beaucoup moins qu’en 2006 et le pouvoir contrôlera, de fait, la Ceni. La société civile, elle, en est exclue, et l’abbé Malu Malu ne sera donc pas de la partie.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Riyad et Damas à la rescousse

Article pr�c�dent :
Aziz en direct

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Goma, une ville au purgatoire

RDC : Goma, une ville au purgatoire

Jadis, Goma était un paradis. Depuis que la rébellion du M23 a été vaincue, la capitale provinciale sort de l'enfer. L'activité économique redémarre, mais la population rest[...]

RDC : le remaniement, beaucoup de bruit pour rien ?

Il aura fallu attendre plus d'un an le remaniement annoncé en octobre 2013. Au final, peu de surprises. Joseph Kabila s'est bien gardé de donner des indices sur ses intentions pour 2016.[...]

RDC : Katumbi, le retour

Après avoir soigné pendant deux mois à Londres les séquelles d'une tentative d'empoisonnement à l'arsenic remontant à 2011, Moïse Katumbi, le gouverneur du Katanga,[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Hervé Ladsous : "En Centrafrique, il faut des autorités nouvelles issues d'élections avant août 2015"

Présent au forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique (15 et 16 décembre), Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de[...]

RDC : on marche sur la tête !

Mais à qui pensait donc Joseph Kabila lorsqu'il a prononcé cette petite phrase - c'était à Dakar, le 29 novembre, lors du sommet de la Francophonie : "Nous sommes nombreux qui, si[...]

RDC : Anderlecht refuse de laisser N'Sakala jouer la CAN

Né en France mais d’origine congolaise (RDC), Fabrice N’Sakala avait effectué les démarches pour porter le maillot des Léopards. Mais Anderlecht, le club belge qui l’emploie, lui a[...]

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo... Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Constitution & Cenco, paroles d'Évangile en RDC

Opposante historique au pouvoir, l'Église catholique reprend du service en RDC. Par deux fois cette année, elle s'est dite fermement opposée à une révision constitutionnelle en faveur de[...]

RDC : ça se passe comme ça, à L'Espace Ngoma de Kisangani

Créée en 2006, cette salle de spectacle est le point de ralliement des artistes boyomais. En pratique, elle sert aussi de maison de la culture et rayonne bien au-delà de Kisangani.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers